Créativité et Ennéagramme
Leçons spirituelles et pratiques tirées de la vie et de la musique de Beethoven
Elizabeth Wagele (Traduction par Fabien Chabreuil)

La musique de Beethoven nourrit l'âme.

Elle nourrit toutes les âmes, parce que l'univers de sensations qu'elle crée parle à tous les types de l'Ennéagramme, du 1 au 9. Elle représente un moyen d'expérimenter l'Ennéagramme par les sens. Je montrerai divers aspects de la créativité de Beethoven en jouant quelques-unes de ses 32 sonates. Je me suis préparée en les jouant toutes plusieurs fois avant de commencer à sélectionner les meilleurs exemples.

Les extraits suivants de mon intervention vous donneront un aperçu de la manière dont j'utilise la musique, mais bien sûr, rien ne remplace l'écoute de Beethoven.

1 : "Les accords qui suivent imitent la façon qu'ont les Perfectionnistes de vérifier et revérifier afin de s'assurer que tout est bien. Les accords sont doux, comme pour dire : nous devons être bons et ne pas élever la voix."

2 : "Le passage coléreux à la fin de ce que je viens de jouer montre ce que les 2 ressentent quand ils donnent, et donnent encore, sans recevoir de reconnaissance en retour."

3 : "La plupart des Réalisateurs sont extravertis, et l'extrait qui va suivre est un des mouvements les plus extravertis que Beethoven ait jamais écrit." "Dans les extraits que j'ai joué, Beethoven construit un équilibre entre des passages très démonstratifs et d'autres étranges et très introvertis. C'est le côté ombre du Réalisateur."

4 : "Cela réconforte les Romantiques d'entendre des émotions difficiles transcendées comme elles le sont dans cette sonate." "Nous savons que les Romantiques peuvent être maussades et mélancoliques, mais nous oublions souvent à quel point ils peuvent être puissants."

5 : "La musique ne me rappelle pas souvent ce que je suis, mais le début de cette sonate le fait." "La main droite est calme et me fait penser au visage impassible de joueur de poker que nous montrons souvent. Derrière, nos esprits sont actifs, comme l'est ici la main gauche."

6 : "Dans l'exemple suivant, un Questionneur est anxieux et attentif aux dangers. Il envoie un signal et attend une réponse." "La pièce qui suit est un excellent antidote à l'anxiété. Elle a une qualité de nervosité légère, en accord avec la personnalité du Questionneur, mais la durée de ses phrases régulières et l'harmonie lentement changeante lui assurent la stabilité."

7 : "La joyeuse sonate qui suit commence par un motif qui dit : Faites attention à moi ! Après un démarrage fou et un accord descendant interrompu, elle file dans une autre direction, ce qui est typique des Aventuriers."

8 : "L'intense premier mouvement de la dernière sonate de Beethoven, une de ses pièces les plus innovantes et les plus abstraites, a un son riche et fort. Quoique nous puissions entendre, au milieu de l'extrait, la délicate fragilité de l'Assertif, elle commence et se termine par l'expression d'une puissance brute et fracassante."

9 : "Beethoven a écrit beaucoup de mouvements dans un style relaxé, proche du 9. Le rondo que j'ai choisi est beau et gracieux. Écoutez les notes répétées qui apportent calme et solidité."

Quand j'ai été invitée à parler à la deuxième Conférence Internationale de l'Ennéagramme, il y a près d'un an, je venais juste de finir mon livre, The Enneagram of Parenting, et avais accepté de parler de l'éducation des enfants. J'espère que personne ne sera déçue par le changement de sujet. Quand j'étais enfant, la musique de Beethoven était vraiment importante pour moi et elle peut jour un rôle important dans la vie de n'importe quel enfant. Je suis reconnaissante à mes parents d'avoir possédé des enregistrements de sa musique et de m'avoir laissée prendre des cours de piano.

Dans mon intervention, j'insisterai sur les passions, les vertus, les éléments d'ombre et le style de chaque type. J'expliquerai aussi comment l'Ennéagramme peut être relié à la vie personnelle de Beethoven.