L'Approche Diamant des Idées Sacrées
Notes d'un exposé fait à la deuxième conférence de l'IEA
Deane Shank (Traduction par Fabien Chabreuil)

Du point de vue de l'Approche Diamant, l'Ennéagramme est un outil efficace pour nous connecter à notre vraie nature (Être), pour nous connecter explicitement à notre âme et l'aider à se développer et à grandir. Le mot "âme", tel qu'il est utilisé ici, inclut toute l'expérience d'un individu - les pensées, les émotions, le corps, l'expérience spirituelle. En fait, nous pouvons y penser comme au contenant et au contenu de notre expérience.

Quand un enfant entre dans le monde, son âme est très fluide et très connectée à son Être profond, à sa vraie nature. Pourtant, l'enfant n'est pas conscient de cela. C'est le développement de la personnalité qui rend possible la perception consciente de notre vraie nature, même si la personnalité crée aussi des structures rigides (habitudes, croyances, tensions, identifications…) à l'intérieur de l'âme et fait que le contact conscient avec notre vraie nature est difficile. Au cours du processus de développement de nos personnalités, nous avons tendance à oublier que l'Être existe, ou si nous pensons qu'il existe, nous croyons que nous sommes séparés de lui. Cette rigidité acquise se manifeste par les neuf types, ou fixations, de l'Ennéagramme. (Quoique la rigidité structure le corps et les émotions, elle est peut-être plus aisément perçue dans les idées et l'image de soi d'un individu.)

On considère généralement que le développement spirituel individuel consiste à expérimenter et à devenir notre vraie nature et à vivre et agir selon elle - ce qui, selon le chemin spirituel, peut signifier un sens de présence/absence/bonté sans limite, peut être manifeste ou non, ou peut être non conceptualisable. Ces états correspondant à notre vraie nature sont très purs et sont souvent vécus comme assez distants et différents de notre expérience ordinaire.

La plupart des chemins spirituels cherchent à aller au-delà de la rigidité de la personnalité au moyen de la concentration, de la prise de conscience ou en essayant de "se débarrasser de la personnalité". Et effectivement, ces chemins permettent d'expérimenter la vraie nature. Pourtant, pour que l'âme soit capable d'expérimenter la vraie nature et d'agir depuis elle, il est nécessaire de savoir que les capacités permettant de fonctionner dans le monde ordinaire existent réellement dans la vraie nature. C'est le rôle des aspects essentiels, ou "Essence", tels que décrits par A. H. Almaas dans le livre portant ce titre.

Ces aspects essentiels sont des différenciations précises des qualités sans limite de la vraie nature et incluent, parmi beaucoup d'autres, la compassion, l'amour personnel, la force, la volonté, la paix, la puissance et la joie. Dans la vie ordinaire, les actions que nous menons permettent à la plupart d'entre nous de se connecter parfois à ces qualités, bien que nous les expérimentions rarement explicitement.

Prenons un exemple. L'aspect essentiel de la force a, à l'intérieur de lui-même, des qualités d'expansion, de puissance, d'assertivité et de vitalité, en plus de la force elle-même. Quand nous vivons l'une de ces qualités, nous expérimentons la force. Quand un enfant crie parce qu'il a faim, il agit en fonction de cet aspect. Si ces cris n'obtiennent pas la réponse voulue, il y a une frustration de cette énergie et elle commence à se transformer en colère. Cette frustration de la nature assertive de la force est ce que nous ressentons ordinairement comme de la colère, quoi que nous puissions l'appeler aussi irritation, frustration ou d'un autre joli nom. La colère devient ainsi liée à la force et les problèmes psychologiques nous avons avec la colère doivent être compris et résolus avant que nous puissions vivre l'aspect de l'Essence que nous appelons force.

Chaque aspect de l'Essence est ainsi lié à des problèmes particuliers ; la connaissance de ces problèmes et de la manière dont ils affectent la personnalité est une des caractéristiques de l'Approche Diamant. En particulier, nous voyons que si nous expérimentons consciemment ces aspects de l'Essence, notre âme se détend ; elle se sent plus elle-même et est plus désireuse de devenir les qualités profondes notre vraie nature qui contient implicitement ces aspects. Quand ceci se produit, l'âme abandonne naturellement les rigidités de la personnalité.

Quel rapport y a-t-il entre ceci et l'Ennéagramme des Idées Sacrées ? L'Ennéagramme des Idées Sacrées peut être vu comme une carte ou une manière de comprendre la réalité quand l'âme est libérée des rigidités de l'ego/personnalité. Les caractéristiques des types peuvent être perçues comme la manière spécifique dont une âme a mal compris son Idée Sacrée. Ainsi, explorer les Idées Sacrées peut nous aider à voir la profondeur de la réalité et notre manière particulière de mal l'interpréter. Nous pouvons alors examiner les problèmes qui font partie de cette mauvaise interprétation.

Les Idées Sacrées sont groupées autour de l'Ennéagramme en accord avec l'orientation de base qui les sous-tend : les Idées Sacrées pour le 8, le 9 et le 1 sont liées à la compréhension globale de la réalité ; les Idées Sacrées pour le 2, le 3 et le 4 sont en rapport avec le fait de comprendre le fonctionnement depuis la perspective de la réalité ; et les Idées Sacrées pour le 5, le 6 et le 7 ont à voir avec l'expérience individuelle de cette réalité.

Je ne peux donner ici qu'une brève description des Idées Sacrées et de leurs mauvaises interprétations. Pour plus de détails et pour une compréhension plus complète de l'utilisation des Idées Sacrées dans l'Approche Diamant, vous pourrez vous reporter au livre à paraître de A. H. Almaas, The Diamond Enneagram. La plupart des informations de cet article sont extraites des enseignements contenus dans ce livre.*

Il est peut-être plus efficace que commencer par la Vérité, qui est l'Idée Sacrée du 8. Comprendre la Vérité, c'est réaliser ici que la réalité est unité, qu'elle est un tout. Cela implique que, du point de vue du non-ego, il n'y a pas d'objets séparés dans l'univers, que tout est connecté. Un des moyens par lequel le 8 peut déformer cela est de croire qu'il n'y a qu'une vérité, la sienne.

En donnant à cette compréhension une orientation personnelle, nous avons l'Idée Sacrée du 5, la Transparence. Cette Idée signifie que l'individu n'est pas une entité séparée, isolée ; il est une part de l'unité, il n'est pas séparé des autres ou de l'univers. Ainsi, l'observateur qui se perçoit lui-même comme un individu séparé, isolé, "objectif" a un point de vue très déformé.

L'unité de la réalité implique aussi qu'il y ait unité de fonctionnement de la réalité. C'est la base de la Volonté, qui est l'Idée Sacrée du 2. Voir que l'univers fonctionne comme un tout, que l'individu fonctionne au sein de ce tout, que l'individu n'a pas besoin de se séparer du fonctionnement de l'univers va à l'encontre de l'obstination du 2.

Pour revenir à la compréhension de l'univers comme un tout, l'Idée Sacrée du 1 est la Perfection. Cette idée est simple : l'univers est parfait tel qu'il est. Évidemment, le 1 interprète mal cela, croyant que la perfection nécessite d'adhérer à certains standards et d'essayer de les atteindre.

Au niveau personnel, cela conduit au Travail, l'Idée Sacrée du 7. Ici, nous voyons que le travail, le travail qui consiste à devenir sa vraie nature, a lieu dans le présent (qui est bien sûr parfait). Ceci est en totale contradiction avec la planification, les souvenirs et les histoires qui caractérisent le 7.

Du point de vue du fonctionnement, nous arrivons sur ce triangle à l'Idée Sacrée du 4, qui est la Source ou l'Origine. Là, nous voyons qu'il y a fonctionnement parce que quelqu'un est connecté à la Source ; en fait le fonctionnement vient de la Source. Le 4 essaye de se donner un côté spécial, unique qui est une tentative de ressembler à la Source, même s'il y a en fait un profond sentiment de déconnexion de la notion même de Source.

En revenant pour la dernière fois à l'universel, nous trouvons l'Amour Sacré, l'Idée du 9. L'idée est que la réalité, l'univers est Bien ; non seulement il est Bien, mais il est également Bien partout et à tout moment. (Le type 9 est le type central de l'Ennéagramme et chacun des neuf types participe profondément à la non-compréhension de cette Idée Sacrée.) Généralement le 9 ne se sent pas "assez bien", et soit il travaille à améliorer cela en faisant des choses pour les autres, soit il abandonne et devient paresseux à propos de lui-même.

Le 6 ramène l'idée que le monde est Bien à un niveau plus personnel dans l'Idée Sacrée de foi. Ici, la Foi est le vécu de l'âme provenant de l'expérimentation directe du fait d'être aidé par le Bien de la vraie nature (Essence). Quelqu'un a foi dans la réalité parce que son âme a été soulagée par cette expérience directe du support de l'Essence. La dépendance vis-à-vis de l'autorité ou de croyances (et le doute et la rébellion qui en résultent) qui sont si caractéristiques du 6 n'est plus un problème dans cette place sans ego.

Quand nous regardons comment fonctionner depuis la perspective du Bien de l'univers, nous voyons qu'il y a une dynamique, une poussée optimale qui est une partie du dynamisme de la réalité elle-même. L'Idée Sacrée d'Espoir pour le 3 est la réponse (une profonde relaxation) de l'âme quand elle voit que l'univers opère selon une dynamique de fonctionnement qui est fiable et qu'il y a une profonde harmonie dans ce dynamisme. Manquant de l'Idée Sacrée d'Espoir, le 3 essaye de fabriquer de l'espoir en étant celui qui crée les règles et fait fonctionner l'univers.

Ceci est uniquement un aperçu des Idées Sacrées. Elles nous donnent une impression de ce que ce serait de vivre en ayant résolu les problèmes de notre ego/personnalité ; en les découvrant, nous pouvons avoir une perception des difficultés particulières de notre propre personnalité.

Comme le 9 est la fixation de base, nous pouvons voir une orientation vers l'Idée Sacrée d'Amour dans tout le travail de l'Ennéagramme sur l'âme. Dans la perspective de l'Approche Diamant, l'Idée Sacrée d'Amour est une expérience d'une dimension particulière de la vraie nature appelée Amour Divin. Quand l'âme expérimente profondément l'Amour Divin, elle commence à expérimenter une confiance fondamentale dans la réalité. Cette confiance est tellement fondamentale qu'elle ne peut pas être conceptualisée. Cela peut provoquer un grand inconfort pour le mental ; cependant, un rôle que peuvent jouer les neuf Idées Sacrées est d'aider le mental à se reposer en fournissant une conceptualisation de quelques-unes des expériences qui aident à créer dans l'âme la confiance fondamentale.

__________

* Il me semble clair que l'Ennéagramme des Idées Sacrées vient d'Oscar Ichazo. J'ai utilisé ses termes pour les Idées Sacrées à l'exception du 5 pour lequel j'ai préféré Transparence à Omniscience. Ceux qui sont familiers de son utilisation des Idées Sacrées verront qu'elles parlent plus de la perspective de quelqu'un qui est sur le chemin, plutôt que de perspectives de la réalité elle-même. Ainsi l'Omniscience est le savoir que quelqu'un expérimente quand le sens de la Transparence est présent. J'aimerais exprimer ma reconnaissance à Ichazo pour son développement de ce concept et à mon enseignant, Hameed Ali (A. H. Almaas), qui a apporté la perspective de l'Approche Diamant à ce profond symbole spirituel.

Enneagram of Holy Ideas et, quand elles sont appliquées aux points de l'Ennéagramme, les Idées Sacrées suivantes sont des marques de service de l'Arica Institute, Inc. : Holy Perfection, Holy Will, Holy Hope, Holy Origin, Holy Faith, Holy Work, Holy Truth, Holy Love.