Types morphologiques
Peter O'Hanrahan (Traduction par Fabien Chabreuil)
Dessins de Peter Ruddick

Quand nous considérons les neuf types de l'Ennéagramme dans la perspective des trois centres, il est important de prendre en compte l'impact du type morphologique sur le tempérament et l'expérience de vie des gens. Comme pour beaucoup d'autres typologies utiles, le type corporel ne peut pas être corrélé directement au type de l'Ennéagramme. L'Ennéagramme excelle à décrire la caractéristique principale d'une personnalité, ce qui intérieurement l'intéresse et la motive, ce qui détermine sa principale façon de voir les choses et les partis pris de sa vie. Il ne décrit pas à quoi ressemblent les gens, ni comment ils se comportent.

Pourtant, nous pouvons prendre en compte les types morphologiques pour décrire des différences importantes entre les gens et des variations significatives au sein d'un même type de l'Ennéagramme. C'est d'un intérêt particulier pour une approche de la croissance personnelle incluant un travail sur le corps et les émotions.

Un système très utile de types morphologiques a été exposé par W. H. Sheldon dans les deux ouvrages : The Varieties of Human Physique et The Varieties of Temperament (Harper Bros. 1942). Comme d'autres chercheurs et explorateurs, Sheldon a développé à partir de quelques découvertes intéressantes un système complexe qui n'est pas entièrement utilisable aujourd'hui. Mais nous pouvons emprunter quelques-unes de ses idées et certains de ses termes pour mieux comprendre comment le type morphologique et le tempérament influencent notre expérience somatique. Nous ne sommes pas obligés de souscrire totalement à l'opinion selon laquelle "l'anatomie est la destinée" pour accepter qu'il y ait là un peu de bon sens commun. Les recherches scientifiques continuent à montrer qu'une grande part de ce que nous appelons notre personnalité est fondée sur notre patrimoine génétique et notre tempérament inné qui sont reflétés dans notre type morphologique.

Les trois principaux termes utilisés par Sheldon sont :

  1. endomorphe pour le corps le plus gros et le plus gras,
  2. mésomorphe pour le type le plus musculaire et
  3. ectomorphe pour le type corporel le plus délicat et mince.

Le plus souvent, on ne rencontre ces trois types non pas sous une forme pure, mais plutôt dans des combinaisons variées. Gardez à l'esprit que quand nous parlons de ces trois types, il s'agit d'une énorme simplification. Sheldon avait créé un système d'évaluation qui quantifiait les nombreuses combinaisons possibles. Une bonne et courte description de son modèle est présentée dans le livre de Robert De Ropp, The Master Game (Dell 1968). De Ropp était un scientifique et a longuement étudié le travail de Gurdjieff. Il était intéressé par les différences entre l'essence et la personnalité et pensait que le type corporel est un aspect fondamental de l'essence d'une personne.

Endomorphe Mésomorphe Ectomorphe

En fait, les trois types corporels de base ont été considérés depuis longtemps comme essentiels à la compréhension du développement et de l'évolution d'une personne. Les trois types de Sheldon correspondent aux premières descriptions des trois types humains de base par Gurdjieff. Selon Gurdjieff, l'Homme Numéro 1 a un corps gros et gras (endomorphe) avec un ventre bien développé. Son centre de gravité est instinctif, avec une approche de la vie basée sur le corps. Ce type apprécie les cérémonies et les répétitions et cherche à vivre en harmonie avec la nature et avec la communauté humaine. (Il ressemble au point 9 de notre moderne Ennéagramme.)

L'Homme Numéro 2 est l'homme (ou la femme) d'action musclé (mésomorphe) qui est motivé par un centre émotionnel actif et par la foi. Ce type a une approche ou une pratique religieuse et passionnée de la vie. Les figures traditionnelles du combattant et du guerrier appartiennent à ce type. (Cela ressemble au 3 et au 6 de sous-type Force.) L'Homme Numéro 3 est le type corporel délicat et svelte (ectomorphe) avec un centre mental prédominant. Ce type approche la religion, la philosophie, etc. de manière plus cérébrale et savante. (Point 5 et certains des 6 et des 7 de l'Ennéagramme.) Une bonne et brève description de tout ceci se trouve dans l'ouvrage de Kathleen Speeth, The Gurdjieff Work (Tarcher 1989).

En général, il y a un certain rapport entre le type corporel et ce que l'Ennéagramme décrit comme le centre préféré :

  • ectomorphe et centre mental (points 56 et 7),
  • mésomorphe et centre émotionnel (points 23 et 4) et
  • endomorphe et centre instinctif (points 89 et 1).

Mais il y a aussi d'innombrables exceptions. Que dire des 4 délicats qui sont des émotionnels dans un corps ectomorphe ? Ou de ces 7 sensuels et robustes qui sont des aventuriers mésomorphes autant que des mentaux ? Les théories traditionnelles sont utiles mais notre Ennéagramme moderne est basé uniquement sur la structure du caractère et sur le type psychologique. Et après plusieurs années d'études et de discussion au sein de la communauté de l'Ennéagramme, il est clair que chaque type de l'Ennéagramme peut vivre dans n'importe quelle sorte de corps. Dans cet article, je décrirai d'abord les trois types morphologiques de base puis je montrerai comment ils interagissent avec les types de l'Ennéagramme.

L'ectomorphe

Les ectomorphes ont des corps fins et souvent durs qui font ressortir le système nerveux. Ce sont des gens généralement tendus et sensibles. Ils n'ont pas beaucoup de protection, physique ou émotionnelle. Les ectomorphes peuvent facilement être trop stimulés par le contact avec les gens et ont besoin de se retirer pour avoir de l'intimité. D'un autre côté, ils peuvent gérer une quantité importante de stimulations mentales, plus que n'importe quel autre type parce qu'ils peuvent bloquer leurs impulsions physiques. Pourtant, ils peuvent être surchargés et avoir des difficultés à calmer leur système nerveux. Cela peut se manifester par exemple par des problèmes de sommeil, de digestion ou d'assimilation.

Peut-être à cause de leur corps plus fragile, les ectomorphes sont plus éloignés de la terre et du fondement biologique de la vie que les autres types morphologiques. L'expérience de la peur leur est souvent familière, peur de monde physique ou peur des autres. Il peut leur être plus difficile qu'aux autres de maintenir des relations confortables avec les gens parce qu'ils se sentent généralement plus menacés. Avec les autres, ils ont tendance à être hostiles sans raison particulière ou au moins suspicieux. La capacité à se détacher, telle qu'elle se manifeste chez le type 5 de l'Ennéagramme, peut être un véritable refuge pour les ectomorphes. Se réfugier dans leur tête leur permet de réduire leur vulnérabilité et de ralentir leur énergie corporelle. Aussi bien le plaisir physique que la souffrance peuvent être pour eux un véritable défi.

Au cours des siècles précédents, un corps de type ectomorphe pouvait être un réel inconvénient. Il n'est pas adapté aux durs travaux de l'agriculture ou de la construction, ni au rôle de guerrier. Heureusement, les ectomorphes ont été capables de trouver des places dans la société où la réflexion et la sensibilité du système nerveux étaient valorisées : planificateurs, érudits, musiciens… Aujourd'hui, dans la mesure où la société moderne privilégie ou récompense l'intellect et la manipulation d'informations plus que l'activité physique, les ectomorphes ont plus de succès.

Une version extrême du type ectomorphe serait quelqu'un qui vit entièrement dans sa tête, entouré de livres et d'ordinateurs et ignorant totalement son corps ; mais c'est rare. Les ectomorphes peuvent aussi être sportifs, avec des activités comme la course ou le vélo. Et la plupart des gens ne sont pas de purs ectomorphes, mais peuvent avoir en plus une composante endomorphe ou mésomorphe :

Ecto-endo
Méso-ecto

Parmi les types de l'Ennéagramme, beaucoup de 4 et de 5 sont principalement ectomorphes, ainsi qu'un certain nombre de 6 et de 7.

En conflit :

Les ectomorphes n'aiment généralement pas les conflits directs et essayent de les éviter. Toutefois, ils peuvent être de grands stratèges et de grands planificateurs dans les situations de conflit, tant qu'ils ne sont pas en première ligne. Les ectomorphes expriment plus volontiers leur agressivité par des critiques intellectuelles et des jugements que de manière physique. Quand ils sont en colère, ils ont tendance à devenir froids et détachés plutôt que furieux et passionnés (il y a toujours des exceptions). Il est important qu'ils apprennent que certaines personnes, notamment les enfants, ont besoin de s'exprimer de façon plus physique et émotionnelle qu'eux.

Quand ils sont en conflit avec quelqu'un, face à face, ils ont tendance à se retirer dans leur tête et à rationaliser. Cela peut neutraliser certaines situations, mais cela peut aussi causer des aggravations ou des échecs dans les domaines où le conflit est nécessaire et productif. Comme ils font tout leur possible pour éviter les agressions physiques, ils peuvent être très désavantagés quand il s'agit de les gérer ou d'y répondre.

Métaphore animalière :

Les oiseaux qui utilisent les courants aériens au-dessus de la terre. Rapides avec des mouvements vifs. La force provient de leur agilité et de l'utilisation habile de leurs ailes plus que de leur puissance musculaire. Regard perçant, capable de surveiller un grand territoire. Régimes alimentaires variés avec des carnivores, des insectivores et des herbivores. Souvent migrateur, capable de voler sur de longues distances.

Sports préférés :

Course de fond, vélo, Tai Chi, yoga.

Suggestions :

  • Engagez-vous dans une pratique physique qui vous aide à rester en contact avec votre corps comme le yoga ou le stretching. Il est important de prévoir une certaine quantité d'exercices aérobics.
  • Pratiquez des exercices respiratoires ou la méditation pour calmer le système nerveux. Vous pouvez aussi faire cela intérieurement quand vous êtes avec des gens.
  • Faites de la place dans votre vie pour des expériences corporelles sensuelles de façon à vous ouvrir à la vie instinctive.
  • Essayez d'être amical quand vous manifestez vos besoins d'espace et d'intimité. Faites un effort pour faire savoir aux autres que vous appréciez la relation que vous avez avec eux.
  • Notez votre tendance à partir dans votre tête quand les émotions surgissent. Essayez d'accueillir les émotions comme un élément important de la connexion à vous-même et aux autres.
  • Quelquefois, être en colère de façon directe est plus vrai et plus utile que l'intellectualisation ou la rationalisation. Trouvez des moyens sans danger d'exprimer votre colère et de tolérer le conflit.
  • Prenez plusieurs petits repas plutôt que quelques gros. Ralentissez et respirez au niveau du ventre pour faciliter la digestion. Sélectionnez des nourritures qui vous conviennent.

Les aider et les soutenir :

  • Approchez-les doucement en étant attentifs à leurs frontières.
  • Ne les surchargez pas avec trop de contacts ou de stimulations ; moins est plus.
  • Des contacts légers facilitent la relaxation. Il ne suffit pas de parler aux muscles ; il est crucial de s'adresser au système nerveux.
  • Aidez-les à ralentir leur système nerveux et à respirer au niveau du ventre.
  • Laissez-leur le temps de réflexion et d'intimité dont ils ont besoin. Encouragez-les à prendre des pauses, puis à revenir.
  • Demandez-leur de vous parler de ce qu'ils ressentent, mas n'en attendez pas trop, ni trop vite.

Le mésomorphe

Les mésomorphes ont une charpente plus large et une musculature plus développée. C'est le type morphologique traditionnel du guerrier ou de l'athlète. Ils ont tendance à préférer les activités physiques et à avoir du mal à rester longtemps tranquille. L'introspection leur est difficile. Leur attention va vers ce qu'il y a à faire dans le monde et le travail intérieur leur semble moins attirant.

Les mésomorphes réussissent généralement dans le monde physique des sensations. Ils veulent se mesurer à des obstacles et ils comptent alors sur leur force physique et sur leur volonté. La perte de la jeunesse, le vieillissement, l'affaiblissement physique sont généralement de grands problèmes pour eux.

Ce n'est pas un type corporel particulièrement sensuel, et ils peuvent avoir des seuils assez élevés quand il s'agit de supporter la douleur ou le bruit. Ils ont tendance à être plus frustres que sensibles à propos des subtilités des relations humaines. Il leur arrive d'offenser ou de blesser les sentiments des autres sans s'en rendre compte.

À cause de leur développement musculaire, les mésomorphes ont dans leur corps beaucoup d'énergie kinesthésique. Cela leur est bénéfique pour les activités physiques, l'exercice et le travail manuel. Mais cela crée aussi de gros problèmes de tension physique. Quand leurs muscles sont tendus, ils le sont plus que chez les autres types morphologiques. Notre société moderne urbaine aggrave ce phénomène en faisant travailler beaucoup de personnes de ce type assises dans des bureaux et avec des possibilités restreintes de mouvement. Bien sûr, les mésomorphes peuvent compenser en s'entraînant et en pratiquant des exercices physiques pendant leurs loisirs, mais sans un effort constant dans ce sens, ils peuvent souffrir de problèmes de santé comme de l'hypertension ou des maladies cardiaques.

L'inaction est un problème, comme l'est le fait de passer à l'action. Les mésomorphes risquent de se perdre dans des activités sans réfléchir à ce qu'ils font. Ils veulent que les choses soient claires, sans ambiguïtés. Ils peuvent s'impliquer avec un zèle excessif au service d'une cause, devenir fanatiques et ils ont tendance à obéir aveuglément aux ordres. De Ropp suggère que les leaders politiques et spirituels réussissent souvent en exploitant des groupes de mésomorphes, en les fanatisant et en dirigeant ensuite leur besoin d'agir dans une direction bien spécifique (y compris aller à la guerre).

Beaucoup de mésomorphes ont développé leurs capacités physiques naturelles et excellent dans toutes sortes de sport, depuis les sports d'équipe jusqu'à l'escalade. Mais il y a aussi énormément de jeunes gens de ce type qui perdent chaque année leur vie dans des accidents de voiture, de bateau ou d'alpinisme parce qu'ils n'ont pas réussi à trouver un équilibre entre la prise de risque et la sécurité.

Parmi les types de l'Ennéagramme, beaucoup de 3 et de 6 contrephobiques ont le type mésomorphe prédominant. Cependant tous les types de l'Ennéagramme peuvent aussi appartenir à ce type morphologique.

En conflit :

Les mésomorphes ont tendance à être émotionnellement et physiquement plus agressifs que les autres types. Ils peuvent parfois aimer les conflits et les provoquer. Ainsi, ils ont besoin de structure et d'aide pour gérer leur agressivité et leur esprit de compétition et les canaliser de manière productive, par exemple dans des sports organisés, des activités de plein air, des travaux physiques ou dans la concurrence du monde des affaires. Particulièrement pour les jeunes, il y a un danger de comportements violents ou destructeurs s'ils n'ont pas ce genre d'exutoires.

En général, les gens de ce type corporel ont des comportements et des manières plus assertifs ou même plus combatifs. Il peut leur arriver parfois d'offenser des gens alors que leurs intentions étaient amicales. Quand une certaine dose de conflit est acceptée et bien gérée, le résultat peut être très positif.

Métaphore animalière :

Les chiens, de toutes races. Animaux prédateurs qui excellent dans la course et les autres activités physiques. Toute la gamme d'attitudes de très amical à très agressif, en passant parfois de l'une à l'autre. Loyal vis-à-vis de leur famille proche ou de leur meute. Souvent organisés en groupes hiérarchisés. Devenus plus civilisés et "domestiqués" au fil des siècles en gardant la possibilité de retourner à l'état sauvage.

Sports préférés :

Tout ce qui met en œuvre les grands groupes musculaires comme le football, la course à pied, le saut, les arts martiaux, l'escalade, le rafting…

Suggestions :

  • Pratiquez beaucoup d'exercices physiques pour rester en forme, réduire les tensions et éviter les problèmes cardiaques prématurés (particulièrement pour les personnes de "type A").
  • Ralentissez et réduisez votre agressivité et votre compétitivité au profit de l'établissement du rapport et de la coopération.
  • Pratiquez des exercices respiratoires simples ou la méditation pour sortir, quand c'est approprié, d'un état d'énergie excessive ou de la colère.
  • Développez votre capacité de réflexion et entrez en contact avec vos sentiments et vos besoins personnels.
  • Résistez à votre tendance à trouver des réponses absolues ou à vous engager dans des groupes ou au service d'idéologies.
  • Prenez soin de vous de façon à ne pas vous blesser lors de vos activités physiques. Respectez les limites de votre force physique.

Les aider et les soutenir :

  • Un contact ferme est apprécié. Les massages profonds aident à relâcher la tension musculaire alors que les contacts légers ne pénètrent pas forcément leur structure dense.
  • Encouragez-les à respirer au niveau du ventre. Ils ont tendance à respirer au niveau de la poitrine, mais il peut leur être difficile d'accéder à des états plus intérieurs ou plus lents.
  • Ils peuvent communiquer avec les gens de manière forte et directe, et ils en ont même souvent besoin. La subtilité peut être du gaspillage.
  • Aidez-les à réfléchir plus soigneusement à leurs choix, à considérer les priorités et les conséquences.
  • N'espérez pas qu'ils puissent rester longtemps assis calmement, rendez les moments de communications brefs et, le moment venu, laissez-leur une pause pour bouger.
  • Donnez-leur des choses à faire. Les pratiques de méditation peuvent être combinées à des travaux physiques, des activités sportives, du yoga et des arts martiaux.
  • Les exercices de bioénergie marchent bien avec ce type morphologique pour décharger les émotions, bien que des précautions doivent être prises pour que l'intensité physique ne remplace pas le contact avec des sensations plus douces ou avec le Soi intérieur.

L'endomorphe

Les endomorphes ont des corps gras et charnus et sont attirés à la fois par le confort physique et par des relations chaleureuses avec les autres. C'est un défi pour les personnes de ce type morphologique de surmonter leur inertie physique et leurs excès alimentaires. Ils doivent se fixer des limites de consommation et apprendre à activer leur "démarreur". Il existe un modèle de type endomorphe en bonne santé. Mais il ne ressemble en rien à ce qui est l'idéal fin et musclé de notre culture, idéal qui tend à classer les gens et à décourager les endomorphes de faire un effort.

Il est important de noter qu'un mélange endomorphe et mésomorphe peut aboutir à une énorme force physique. Les hommes ou les femmes les plus forts ne sont pas les bodybuilders sculptés mais ceux qui ont des muscles forts à l'intérieur d'un cadre grand et charnu.

Le mot décrivant le sous-type conservation du type 9 de l'Ennéagramme est "appétit". Cet instinct peut être la force ou la ruine des endomorphes (qu'ils soient ou non des 9). Ce type morphologique a un gros appétit et un système digestif bien développé. Ils peuvent absorber en une fois une grande quantité de nourriture (ce qui autrefois facilitait la survie) mais devraient limiter le nombre de repas pris dans une journée.

Les endomorphes constituent le type morphologique le plus proche de la nature. Là où les ectomorphes sont éloignés de la nature et où les mésomorphes veulent la conquérir, les endomorphes sont de bons gardiens et intendants du monde naturel. Les paysans de toutes les cultures manifestent bien cette capacité endomorphe. Cela ne veut pas dire que les endomorphes ne peuvent pas non plus être des penseurs et des stratèges brillants. Il y a beaucoup d'exemples de "grosses têtes" endomorphes dans le monde de la science, de l'informatique, de la politique…

Les gens de ce type ont plus facilement tendance à soigner et protéger les autres. Bien évidemment, il y a toujours des exceptions. Le "gros coléreux" est un archétype familier, autant que le "gros joyeux". Les endomorphes expriment généralement plus rapidement leurs émotions. Ils ont des frontières plus perméables et, comme dans la description du type 9 de l'Ennéagramme, ils ont tendance à fusionner avec les personnes qui les entourent. Ils ont des difficultés à créer et maintenir des frontières et à créer une autonomie personnelle. On dit que le problème des endomorphes est d'être dépendant des autres, d'être coincé dans ce que De Ropp appelle une amabilité non discriminatoire. Mais bien sûr, tout ceci est relatif. L'éthique culturelle de la société américaine est que chacun doit s'efforcer d'être un individu autonome et indépendant, ce qui diminue la valeur de la coopération. Dans d'autres cultures et d'autres sociétés, les gens sont plus orientés vers la communauté, plus interdépendants. Mais qu'on les trouve dans des cultures agraires traditionnelles ou dans nos cités modernes, les endomorphes sont typiquement les leaders de la construction de communautés coopératives.

En conflit :

Les endomorphes sont en général plus pacifiques et moins agressifs que les autres types morphologiques. Ils veulent chercher des solutions communes aux problèmes et restaurer l'harmonie. Ils supportent difficilement les conflits et ils essayent souvent de les résoudre, même si la solution n'est pas immédiate. Ils peuvent aussi réagir excessivement à des conflits sans grande importance ; ils ne sont pas facilement détachés. Parfois, ils sont trop attentifs aux problèmes dans le but d'éviter l'inconfort.

Comme dans la description du point 9 de l'Ennéagramme, les endomorphes peuvent ne pas être directement hostiles, mais être très têtus et résistants surtout s'ils ont l'impression qu'on leur marche sur les pieds. Ralentir, ne pas faire les choses ou ne pas communiquer sont des moyens d'exprimer la colère.

Les gens peuvent aussi trouver que les endomorphes sont agressifs car ils peuvent être très indiscrets et ne pas respecter les frontières personnelles. Ils peuvent pénétrer sans autorisation dans l'espace physique ou psychologique des autres.

Une exception importante à cette description est le mélange endomorphe-mésomorphe. Ils sont plus lents à se mettre en colère que le réactif mésomorphe mais une fois partis, ils peuvent être furieux ou enragés pendant très longtemps. D'un point de vue plus positif, ils peuvent souvent participer pleinement à un conflit tout en restant fermes et justes. Leur gros corps leur donne plus de lest.

Métaphore animalière :

Les éléphants, herbivores pacifiques vivant en groupes familiaux unis. Marchant d'un pas ferme. Énorme force physique, dangereux s'ils sont en colère.
Le taureau aussi, incarnant l'énergie créative de la terre.

Sports préférés :

Base-ball, natation, golf, bowling, marche.

Suggestions :

  • Apprenez à construire des frontières personnelles, à séparer votre expérience et vos émotions de celles des autres. Essayez de fixer des limites et de dissiper votre confusion avec les autres.
  • Notez les frontières des autres personnes. Ce qui vous semble être un contact normal peut être perçu comme indiscret par eux.
  • Apprenez à tolérer et à gérer les conflits ; ils sont parfois nécessaires ou appropriés.
  • Exercez-vous à "rester éveillé" et résistez, au moins de temps en temps, à votre besoin de confort physique et de relaxation.
  • Demandez de l'aide pour apprendre à surmonter votre inertie. Participez avec d'autres personnes à des activités structurées. Découvrez ce qui déclenche votre "démarreur".
  • Entraînez-vous à sortir de votre zone de confort pour essayer de nouvelles activités.
  • Ne mangez pas en dehors des repas et arrêtez-vous avant la sensation de satiété. Demandez de l'aide pour acquérir une discipline à propos de la nourriture ou participez à un programme d'aide. Trouvez d'autres activités plaisantes que la nourriture.
  • Travaillez à surmonter votre paresse physique et faites régulièrement de l'exercice. La marche est meilleure que le jogging ou le saut trop violents. Faites au moins quelques exercices de musculation pour tonifier et soutenir votre corps. Renforcez votre ceinture musculaire abdominale et stomacale particulièrement pour protéger le bas du dos.

Les aider et les soutenir :

  • Encouragez-les à respirer au niveau de la poitrine ; ils respirent généralement au niveau du ventre.
  • Le toucher et le massage contribuent à créer de la vie et des sensations dans le corps et à réduire l'engourdissement.
  • Au cours du travail bioénergétique, forcez-les à rester actifs et en mouvement. Il leur est facile de se relaxer et de vous laisser faire le travail, mais cela ne règle pas leurs problèmes d'armure et de retenue.
  • Aidez-les à s'occuper d'eux en priorité et encouragez-les à être moins dépendants des autres.
  • Ne les poussez pas trop fortement et ne leur marchez pas sur les pieds. Prenez le temps de bâtir le rapport et de créer le lien relationnel. Soyez un allié plus qu'un adversaire.
  • Laissez-leur le temps de changer. Restez avec eux de façon aidante et soyez patient.
  • Participez avec eux à la vie de la communauté. Aidez-les à trouver et à construire des rituels significatifs.
  • Sortez-les et faites-les marcher.

Types morphologiques (femmes)

Mésomorphe Méso-Endo Endomorphe
Méso-Ecto Ectomorphe Ecto-Endo

Types morphologiques (hommes)

Mésomorphe Méso-Endo Endomorphe
Méso-Ecto Ectomorphe Ecto-Endo

À suivre… le mois prochain

__________

Cet article est extrait du livre Enneagram Tools for Personal Growth, à paraître en 1999 chez Crossing Press. Peter O'Hanrahan exerce depuis 25 ans des fonctions de conseil et de thérapeute corporel. Depuis 1978, il utilise l'Ennéagramme dans sa vie personnelle et dans sa pratique professionnelle. Il est un enseignant de l'Ennéagramme certifié par Helen Palmer et il enseigne le système à des personnes gravitant dans le monde de la psychologie ou dans celui des affaires. Il a co-écrit avec Susan Forster "The Transformational Leadership", un manuel sur l'utilisation de l'Ennéagramme dans la vie professionnelle.