Systèmes familiaux et Ennéagramme
Carolyn Bartlett (Traduction par Isabelle Goury)

Dernièrement un collègue de l'Ennéagramme s'est demandé comment la théorie des systèmes familiaux et l'Ennéagramme pouvaient se combiner. À dire vrai, la théorie des systèmes familiaux est un des nombreux modèles psychologiques qui s'interfacent bien avec l'Ennéagramme. Plus loin dans cet article, j'examinerai en détail en quoi les systèmes familiaux et l'Ennéagramme sont complémentaires.

Dans un de mes premiers postes, j'ai fait du conseil de crises avec des adolescents en conflit avec leur famille. À l'époque où je terminais mon troisième cycle à l'université, au début des années 1970, la thérapie familiale explosait et débordait de nouvelles idées et j'ai eu la chance d'être instruite par certains des grands enseignants des systèmes familiaux.

Avant le milieu des années 1960, le courant principal du traitement psychiatrique suivait strictement un modèle médical. Le psychiatre de l'équipe ne traitait que le patient identifié comme tel, puisqu'on croyait qu'il était le point central pour initier le changement. La famille du patient était confiée aux soins du travailleur social et on m'a dit que la hiérarchie empêchait toute consultation entre les deux professionnels.

Certains psychiatres pionniers, comme Carl Whittaker, remarquèrent que les entretiens familiaux étaient bien plus utiles pour les progrès de leur patient que le travail individuel. Des changements positifs chez le patient pouvaient être soit renforcés, soit contrecarrés à la maison par la dynamique familiale. Par conséquent, le psychiatre se mit à traiter la famille tout entière comme une unité. Les thérapeutes commencèrent à partager les idées découlant de leurs expériences et la théorie des systèmes familiaux naquit, devenant le nouveau moyen à la mode pour procéder à des changements.

Murray Bowen était un enseignant des systèmes familiaux dont l'école de pensée a survécu parce qu'il était vraiment clair et que ses méthodes étaient vraiment faciles à apprendre et à enseigner. Le style de Bowen ressemblait plus à celui d'un coach moderne qu'à celui d'un psychothérapeute. Il prenait d'abord le patient en consultation individuelle et il lui donnait des consignes pour initialiser un changement avant de le renvoyer à sa situation familiale.

Un autre avantage de la théorie de Bowen est que l'on peut appliquer son système à n'importe quel autre système, allant des individus aux grandes organisations. C'est pourquoi j'utiliserai la théorie de Bowen pour démontrer comment la théorie des systèmes familiaux complète l'Ennéagramme.

Bowen estimait que la dynamique du système familial était plus puissante que les membres individuels et il a retracé ses observations en utilisant un modèle biologique.

Tout comme l'Ennéagramme, la théorie de Bowen utilise principalement un langage descriptif. Bowen était probablement un 5. Il accordait une grande importance au développement de la capacité à discerner les faits des émotions. Cela soutient la maîtrise de soi, plutôt que de réagir inconsciemment à des émotions et des projections indifférenciées.

Il a enseigné huit concepts nécessaires pour comprendre et travailler avec les systèmes :

  1. la différenciation du soi
  2. les triangles
  3. le système émotionnel de la famille nucléaire
  4. le processus de projection familiale
  5. la coupure émotionnelle
  6. le processus transgénérationnel
  7. la position dans la fratrie
  8. le processus émotionnel en société

Vous trouverez ci-dessous une brève introduction à chacun de ces concepts, ainsi que quelques associations avec l'Ennéagramme.

1. La différenciation du soi

Un concept-clé dans la théorie de Bowen. L'individu en bonne santé a besoin de se différencier de son système d'origine. On voit le niveau de base de différenciation d'une personne quand elle est soumise au stress. La différenciation fonctionnelle est ce qui apparaît dans des circonstances ordinaires. Il est difficile de changer son niveau de base.

Le Soi peut être vu à la fois comme authentique et non négociable avec les autres. Le pseudo-soi est négociable avec les autres et n'est pas aussi authentique. Plus le niveau de différenciation de la personne est élevé, plus elle est capable d'agir à partir de son propre noyau, quelles que soient les circonstances. Une personne moins différenciée est plus touchée par les caractéristiques du pseudo-soi.

Le processus de différenciation nécessite que l'on apprenne à penser pour soi-même, indépendamment des pressions, des sentiments de loyauté et des pensées de groupe du système familial. Ceci est plus difficile pour quelqu'un qui a un rôle important à jouer dans les courants d'anxiété de la famille. L'aptitude à distinguer l'émotionalité ("Cela me fait du bien de croire ce que je crois, ne m'embrouillez pas avec les faits") et les faits ("Les faits sont la vérité indépendamment ce que je préférerais qu'ils soient") est associée à un haut niveau de différenciation.

L'Ennéagramme offre une compréhension de la diversité qui aide la personne à calmer son anxiété au sujet des différences. Le Soi différencié n'est pas compromis par les différences individuelles et la capacité à établir des relations intimes n'est pas encombrée de projections. Plus une personne est à l'aise avec ses propres différences, plus elle est capable d'atteindre une intimité authentique.

L'Ennéagramme enseigne les neuf façons différentes de filtrer et d'exprimer son niveau de différenciation, correspondant à chaque type de personnalité. Un niveau plus élevé de différenciation se développe à partir de la capacité à se détacher de la passion ou de la fixation de son type. De plus, quand les qualités spirituelles propres à chacune des personnalités sont révélées et employées, il en résulte un plus haut niveau de différenciation.

2. Les triangles

La théorie des Triangles est une clé de base pour comprendre les systèmes familiaux. Quand un conflit se développe entre deux personnes, on en fait rentrer une troisième en renfort. Repensez à la cour de récréation, quand votre meilleur ami devenait ami avec quelqu'un que vous n'aimiez pas ou vice-versa. Vous cherchiez alors quelqu'un pour vous apaiser et soutenir votre camp. En termes bowenien, vous trianguliez.

Quand une relation parentale ne peut pas contenir et résoudre les différences et les tensions, les beaux-parents, les enfants, les amis et la communauté sont subtilement séduits pour maintenir l'équilibre. Cela peut être conscient, mais c'est souvent inconscient. Les systèmes familiaux sont des foyers de triangulation originelle.

La différenciation est compromise dans la mesure où la triangulation est utilisée pour gérer l'anxiété. La triangulation peut être mise en œuvre avec une personne, une activité ou un objet. Par exemple, si un partenaire est très impliqué avec un autre membre de la famille, l'autre partenaire peut devenir très concerné par son travail, certaines activités ou des substances. Certains ennéatypes ont tendance à équilibrer le stress de leur relation avec des objets tandis que d'autres recherchent des personnes.

Quand un individu apprend à transformer l'anxiété résultant de sa solitude sans trianguler, son niveau de différenciation s'élève.

3. Le système émotionnel de la famille nucléaire

Notre famille est notre laboratoire de connaissance originel. Le système familial sain nourrit et protège en utilisant des moyens de développement appropriés. Il encourage chaque membre à atteindre son plus haut potentiel en tant que personne indépendante. Idéalement, à la fois l'individu et la famille sont sans esprit de compétition, non manipulateurs et libres d'intentions cachées.

Cependant, tous les systèmes en fonctionnement, y compris les familles, doivent gérer un certain niveau d'anxiété chronique. Notre famille d'origine est la source inconsciente de gestion de nos relations. Quand on est pris dans la reconstitution, on dirait que ce sont les mêmes personnes qui portent différents déguisements encore et toujours.

Une fois qu'un rôle est établi à l'intérieur d'un groupe, il y a une tendance à la stabilité, particulièrement quand on revient dans un territoire d'origine que Bowen appelle le champ émotionnel. Quiconque a assisté à une réunion d'université ou à un événement similaire connaît le pouvoir qu'a le groupe de modifier la perception qu'on a de soi. On entre dans le vieux gymnase d'une façon indépendante, mais pourtant quelque part le rôle est réapparu, que ce soit celui de mauvaise fille, de débile ou de pom-pom girl.

Cela est semblable au pouvoir des anciens rôles familiaux. Bien que ce soit difficile, retarder la réactivité à l'anxiété habituelle ouvre le soi à un potentiel créatif intégré. La capacité à observer son rôle dans le système peut soutenir des choix émotionnellement mûrs. Dans ce but, la biologie du modèle de Bowen est renforcée par les idées profondes de l'Ennéagramme.

4. Le processus de projection familiale

Les parents transmettent à leurs enfants leur propre immaturité émotionnelle et leur dynamique familiale non résolue. Cela se traduit par un surinvestissement ou une fusion parentale avec l'enfant qui est le sujet de la projection. C'est plus difficile pour un enfant qui est surinvesti par un parent de se différencier. Il a ce qui est considéré comme un emploi à assurer à l'intérieur de la famille.

D'ordinaire dans une telle dyade, un des membres sur-fonctionne et l'autre sous-fonctionne. L'anxiété est contenue aussi longtemps que la stabilité se maintient. Le surinvestissement de certains membres permet le désengagement émotionnel d'autres. D'habitude, le courant émotionnel contourne le membre qui est désengagé et réchauffe ceux qui sont inconsciemment fusionnés.

Un exemple de triangle contenant ces dynamiques serait un mari/père désengagé et une épouse/mère qui surinvestit un enfant considéré comme difficile d'une certaine façon. Un autre enfant dans la famille pourrait être libre de tout symptôme. On pourrait travailler efficacement avec la famille dans son ensemble ou avec n'importe lequel de ses membres. Cependant, il serait utile de comprendre le système émotionnel.

À partir d'une différenciation insuffisante peut se développer, soit un système fermé, soit un système chaotique. Les liaisons extraconjugales font la preuve du chaos de la triangulation émotionnelle. Les frontières autour du système familial sont très perméables. Les liaisons permettent aux participants de se sentir libres, sans assumer leur anxiété à l'intérieur du système. Un système familial fermé se manifeste souvent par l'idéalisation de soi ou du système. D'abord, une histoire collective est imposée en secret et ensuite les frontières extérieures autour du système sont étanches.

Celui qui raconte une version moins positive de l'histoire collective risque fort d'être le bouc émissaire. Je trouve que cette personne est souvent un 4, un 8, un 6 contrephobique ou de temps en temps un 1. De même, la superstar de la famille est souvent un 3, un 7, un 2 ou un 1. Les 5 et les 6 phobiques sont candidats au désengagement. Cependant, quand on en arrive à l'attribution des rôles, la dynamique systémique a tendance à prévaloir sur le style de personnalité.

En utilisant les deux systèmes, on peut voir comment les projections transgénérationnelles sont mises en acte tout en étant filtrées par le style de caractère individuel de l'Ennéagramme.

5. Les coupures émotionnelles

Elles surviennent quand l'anxiété qui découle de son rôle dans le système devient intolérable. Malheureusement, aussi bon que cela puisse paraître de se libérer d'un groupe douloureux, les coupures d'une certaine façon répètent et placent d'une mauvaise façon des attentes malsaines. Les blessures non résolues laissées par les coupures invitent à la projection et à la répétition. On projette sur les relations actuelles une fausse intimité et des attentes déraisonnables.

Quand l'un ou les deux côtés de la famille d'origine du patient ont été diabolisés, les enfants, les collègues et les amis récupèrent la charge de soutenir l'histoire de celui du côté duquel ils sont. Une telle réactivité émotionnelle est la racine des guerres comme dans "vous êtes soit avec nous, soit contre nous".

L'humour macabre de Mark Twain illustre cette prise de position, dans la conversation que tient Huck Finn's avec son ami Buck au sujet d'une querelle dans sa famille :

Bon, dit Buck, la querelle se passe comme ça : Un homme se dispute avec un autre homme, et le tue ; ensuite le frère de cet autre homme le tue, ensuite les frères de l'autre, des deux côtés, s'attaquent les uns les autres, puis les autres frères, des deux côtés, s'attaquent les uns les autres, puis les cousins mettent leur grain de sel. Et bientôt tout le monde est tué, et il n'y a plus de querelle, mais c'est plutôt lent et ça prend beaucoup de temps.

Est-ce que celle-ci dure depuis longtemps, Buck ?

Eh bien, il faut que je calcule ! Elle a commencé il y a trente ans, ou à peu près. Il y avait un problème au sujet de quelque chose et puis il y a eu un procès pour le régler, et le procès a été défavorable à l'un des hommes et alors il a bondi et il a tué l'homme qui avait gagné le procès, ce qu'il devait naturellement faire, bien sûr. Tout le monde l'aurait fait.

On raconte des histoires pour soutenir la vérité émotionnelle cachée derrière les coupures familiales. Une coupure permet à une vérité émotionnelle de ne pas être contestée. Les individus qui sont la source de la charge émotionnelle sont d'habitude plus complexes que l'on ne l'imagine, et ils ont leur propre histoire. Rashomon est une pièce japonaise célèbre dans laquelle les différentes parties impliquées dans un prétendu viol racontent des histoires contradictoires et également crédibles, démontrant combien la vérité émotionnelle peut être puissante. L'effet Rashomon est humain mais pas tellement sain.

Certains types peuvent avoir l'air d'être les auteurs les plus évidents des coupures. L'histoire de chaque acteur est certainement filtrée suivant son ennéatype. Vous trouverez ci-dessous quelques scénarios que je vois dans ma pratique. Les 1 et les 2 cachent tous les deux leurs besoins, en espérant que les autres vont les comprendre. Tous les deux éprouvent du ressentiment à propos de leur rôle, trop travailler et donner, faire plaisir. Les 2 peuvent exploser en un "vol pour être libre" quand ils en ont assez de donner sans retour. Les 1 peuvent essayer toujours plus dur et faire mijoter leur ressentiment jusqu'à appliquer "la politique de la terre brûlée". La préoccupation des 8 au sujet de la vengeance peut assurément les mener à punir les autres en les isolant.

Le détachement et la répugnance des 9 à reconnaître et encore plus à exprimer le conflit peut précipiter un départ soudain. Cependant, d'ordinaire ils restent, désengagés et en dehors du rituel.

De même, les 6 peuvent arrêter d'être loyal ou partir, après qu'ils aient confirmé eux-mêmes leurs pires doutes.

Les 5 vont probablement éviter les scènes émotionnelles et gérer leurs apparitions en étant distants et en compartimentant.

Les 4 peuvent se retirer par honte et parfois déménager pour éviter un champ émotionnel douloureux.

Je note dans ma pratique que les 3 semblent souvent déconcertés par les coupures. Bien qu'ils puissent y inciter les autres, ils n'ont pas tendance à nourrir de rancunes.

Les 7 vont recadrer autant que possible, mais s'ils se sentent coincés, ils peuvent attaquer et isoler ceux qui semblent vouloir d'une certaine façon les prendre au piège.

Le thérapeute qui comprend comment l'énergie se déplace dans les systèmes familiaux ne risque pas d'encourager les coupures. Cela ne veut pas dire qu'il va suggérer à un client de se soumettre à des visites prolongées avec des membres maltraitants de la famille. Il est important de travailler à trouver des frontières saines. Dans ce but, comprendre la dynamique du système familial est une autre ressource pour éviter d'être pris dans les pièges du contre-transfert et éviter des conséquences non désirées.

6. Le processus transgénérationnel

Il signifie que des schémas familiaux se répètent de génération en génération. Des rôles et des triangles particuliers réapparaissent. Voici des exemples : la dyade bouc émissaire/superstar entre enfants d'une même fratrie, la dépression, l'abus de substances toxiques ou un "grand secret". N'importe quelle dynamique familiale est susceptible d'être réactivée.

Cela peut être très puissant de reconnaître ces schémas inconscients. Il y a des années, j'ai rencontré une femme qui voulait intensément divorcer et qui n'était pas sûre de savoir pourquoi, à part qu'elle s'ennuyait un peu. Elle était la première enfant de sa mère. Son histoire familiale a révélé qu'à la fois sa mère et sa grand-mère avaient divorcé quand leur premier enfant avait exactement le même âge que son premier et unique enfant.

À ce moment-là, je ne connaissais pas l'Ennéagramme, mais rétrospectivement je dirais qu'elle était une 4 et son mari un 5. Tous les deux avaient été maltraités dans leur enfance et avaient accompli un travail important en thérapie. Cependant, dans ce cas, le moment de transformation fut celui où elle comprit son schéma familial. Elle devint motivée pour travailler sur son mariage plutôt que de suivre sa compulsion à s'en aller.

Pendant la première séance du client, un thérapeute peut commencer à dessiner un génogramme des différentes générations ou une carte de la famille. Cela donne une bonne image diagnostique du champ émotionnel. On devrait porter une attention particulière aux pertes, aux stress, aux maladies, aux dates et aux coïncidences. Si possible, il faudrait inclure au moins trois générations. Incluez l'ordre de naissance et les rôles familiaux. Si votre client connaît l'Ennéagramme, incluez ce qu'il pense être l'ennéatype des membres de la famille. Il est aussi utile de noter les relations de la famille avec des systèmes plus larges, comme la Grande Dépression, l'immigration ou la révolution culturelle des années 1960. Un génogramme fournit une vision plus large des schémas pour soutenir les intentions saines et intervenir sur les résultats non désirés.

Ce modèle se transfère à d'autres systèmes. Un médiateur peut tracer la carte de la famille organisationnelle de la même façon. D'habitude, les membres savent et aiment nommer qui est dans quel rôle et quels sont les schémas générationnels de l'organisation. Cela leur donnera aussi des idées sur la façon dont ils transfèrent les schémas de leur propre famille d'origine.

7. La position dans la fratrie

Bowen s'appuie sur les recherches de Walter Toman sur l'impact de la position dans la fratrie dans les dynamiques de la personnalité et des relations. Certaines positions dans la fratrie et certains ennéatypes sont plus sujets à la projection de l'anxiété familiale. Par exemple, l'aîné focalise certaines attentions et attentes. L'aîné garçon dans un patriarcat est porteur de grandes espérances et pourrait devenir la superstar de la fratrie.

Cependant, on doit considérer toutes les hypothèses dans le contexte de l'individu. Par exemple, si les deux parents sont des frère et sœur plus jeunes d'un aîné garçon qui les maltraitait, leur premier garçon pourrait être soumis à des projections négatives et à de l'anxiété. Si le frère aîné et l'enfant en question partagent le même ennéatype, ou d'autres similitudes significatives, la projection sera plus forte. Deux personnes du même ennéatype ont des traits de personnalité communs qui peuvent masquer les différences individuelles.

Les aînés sont souvent dans un rôle de sur-fonctionnement et les plus jeunes plutôt dans le sous-fonctionnement. Cependant, cela varie avec la signification du rôle dans le système englobant et avec le nombre d'enfants. Il est intéressant de constater que le plus jeune de neuf enfants fonctionne souvent comme un aîné.

Le niveau de confort d'un adulte avec le sexe opposé est aussi influencé par l'histoire familiale. Par exemple, on pourrait prédire que l'aînée de cinq sœurs, mariée à l'aîné de cinq frères, aura des conflits avec l'autorité ; en effet, l'un et l'autre l'ont revendiquée dans leur enfance et ont des problèmes pour comprendre l'autre sexe parce qu'ils n'ont pas été élevés avec des pairs du sexe opposé.

Si l'un des partenaires est un 8 et l'autre un 3, on peut deviner qu'il y aura de grosses questions à négocier autour du pouvoir. Si l'épouse de ce couple vient d'un matriarcat et le mari d'un patriarcat, il leur serait très utile de savoir que le leadership se négocie.

Naturellement, de nombreux facteurs influencent la façon dont les gens intègrent leur famille d'origine. Toutefois, cela vaut la peine de noter la position dans la fratrie, le sexe et l'ennéatype ainsi que d'autres points communs majeurs comme faisant partie intégrante de la gestalt.

8. Le processus émotionnel en société

Tous les principes ci-dessus peuvent être appliqués à n'importe quel système en fonctionnement. À la fois l'Ennéagramme et la théorie des systèmes familiaux expliquent la tendance à régresser sous la menace. Quand un système quel qu'il soit, individu, famille, entreprise ou pays, perçoit une menace, le niveau collectif de différenciation tend à diminuer. Bowen parle à l'extrême de pseudo-mutualité, comme une "masse indifférenciée". Au pire ce phénomène permet aux atrocités d'être rationalisées. Les éléments du système peuvent fusionner en une pseudo-mutualité, projeter leur propre ombre, et se diviser en triangles extérieurs. Cela piège l'anxiété et conduit à un fonctionnement malsain.

Les États-Unis offrent un exemple actuel d'un système sous stress. D'habitude, le meilleur prédicateur du futur est le passé. À la fois les camps d'internement de Japonais et la chasse aux communistes menée par Joe McCarthy donnent des exemples récents édifiants d'actions motivées par la peur provoquée par de soi-disant menaces. Rétrospectivement, la plupart des gens conviennent que les réactions largement répandues dans le pays ont provoqué des pertes mal ciblées et regrettables. Pourtant, à ce moment-là, il n'y a pas eu assez de personnes capables de parler et de penser courageusement pour stopper les actions prises en leurs noms. La compréhension des systèmes nous rend conscients de nos connexions profondes les uns avec les autres et peut inspirer une action juste.

Même les écoles théoriques sont soumises aux lois de la dynamique du système familial. Un bel exemple est celui de Freud et de Jung. Voici l'histoire telle que je l'ai lue : quand Jung s'opposa à l'interprétation littérale de l'inceste en analyse, Freud le bannit de la famille de la psychanalyse par une coupure dramatique. Les camps étaient constitués, et Jung fut ostracisé.

L'Ennéagramme est aussi un système familial, rempli de sa propre histoire de projections transgénérationnelles, de triangles et de coupures.

La théorie des systèmes familiaux et l'Ennéagramme sont vraiment complémentaires. L'un et l'autre fournissent des cartes psychologiques pour prédire le comportement. Chacun des modèles offre des moyens de s'occuper, au-delà du comportement, de la motivation positive qui le sous-tend. Chacun est intuitif, par conséquent facile à apprendre mais difficile à utiliser en profondeur.

Chacun prédit comment l'anxiété, la peur et la réactivité émotionnelle inadaptée sont gérées de différents points de vue. L'un et l'autre tracent la carte des pièges de l'ego et explorent le soi authentique et le faux soi. L'Ennéagramme se concentre plus sur l'individu et Bowen plus sur le système. La théorie familiale de Bowen met l'accent sur le centre intellectuel, suggérant que les décisions les plus adultes sont prises quand les émotions sont filtrées par l'esprit.

Les racines mystiques de l'Ennéagramme nous enseignent la valeur équivalente des trois centres de l'intelligence, le centre mental, le centre instinctif et le centre émotionnel. Ses vues profondes spirituelles nous fournissent également des ressources exceptionnelles.

Chacun des modèles comprend des méthodologies de transformation psychologique. Les instructions de base pour transcender le faux soi sont à peu près les mêmes. Quand on observe le mécanisme de défense sans le suivre, l'anxiété fait surface. Il est possible de transformer des comportements qui sont malsains bien qu'ils nous apaisent temporairement.

Les deux systèmes sont plus efficaces avec le soutien et la facilitation apportés par un thérapeute ou une autre personne compétente.

__________

Il existe de nombreux livres excellents pour en apprendre plus sur les systèmes familiaux, mais il y en a un que je recommande particulièrement : Génogrammes et entretien familial de Monica McGoldrik et Randy Gerson, publié par EME Éditions Sociales Françaises. Ce livre distrayant explique la théorie des systèmes familiaux en donnant des exemples tirés de familles célèbres.

La citation de Mark Twain est extraite du chapitre Pourquoi Harney retourna chercher son chapeau du livre Les Aventures de Huckleberry Finn.

__________

Carolyn Bartlett, LCSW, est psychothérapeute au Ft. Collins, CO. Elle est l'auteur de The Enneagram Field Guide, publié par l'Enneagram Consortium. On peut la contacter au +1 (970) 484-7868 ou par l'intermédiaire de son site web http:www.insightforchange.com.