L'Ennéagramme dynamique : type 2 (1e partie)
Tom Condon (Traduction par Danielle Dorestant)

Introduction

Un jour, j'ai entendu l'histoire d'un incident dans le métro de New York. Une petite dame âgée rentrait chez elle, plaisantant avec les gens autour d'elle. Lors d'un arrêt un grand monsieur dans un imperméable vert et sale entra dans la rame du métro. Il avait un regard vitreux et était probablement drogué.

L'homme s'assit à côté de la vieille dame et commença à la regarder fixement. Le manège continua pendant encore deux arrêts, quand soudainement il se leva et se tint debout devant elle. Il sortit un grand couteau, le leva au-dessus de sa tête et la regarda avec un regard vide, inhumain.

La vieille dame avait visiblement peur, mais regarda l'étranger dans les yeux. D'une voix calme, elle lui dit : "Je ne savais pas que vous seriez la cause de ma mort." L'homme s'arrêta, comme paralysé, le couteau toujours au-dessus de lui. Puis il secoua légèrement la tête. Le train s'arrêta au prochain stop. Sans un mot, l'homme rangea le couteau, se retourna et partit.

D'une certaine manière, cette histoire illustre le don du type 2 de l'Ennéagramme : la capacité à personnaliser, à percevoir l'humanité des autres malgré tout. La réponse de la vieille dame à ce monsieur était si spécifiquement personnelle qu'il ne pouvait plus la voir de manière si déformée, si inhumaine pour lui faire du mal.

Le 2 est le plus interpersonnel des types de l'Ennéagramme. Les personnes de ce type savent mieux que quiconque que les êtres humains appartiennent à une grande famille. Actuellement, les anthropologistes font remonter les origines de l'humanité à une population située en Afrique il y a 200 000 ans. Nous descendons tous probablement de deux ou trois mères. Les généticiens disent que fonctionnellement il n'y a pas de race. Les différences dans l'ADN sont si infimes que le concept est sans fondement.

Ce genre d'interconnexion est quelque chose que les 2 assument de manière absolument intuitive. La plupart des personnes de ce type ressentent le monde comme un réseau de gens, une famille de nations. Chaque individu est irremplaçable et d'une infinie valeur et nous sommes ici sur Terre pour honorer notre besoin inexplicable des autres. Ainsi le bien-être d'un 2 est inextricablement lié à celui des autres et donner de l'amour est la chose la plus importante qu'il ou elle peut faire.

Les 2 intégrés sont involontairement humanistes. Ils se considèrent comme les gardiens de leurs frères et sœurs, et leur sens du service est sincère et profondément vivant. Un 2 explique : "J'aime les gens, j'ai de la compassion et de l'empathie pour eux. Je suis vivant tant que j'ai ça." Un autre 2, qui souvent pleure sans aucune gêne pour les naufragés de la société, dit : "Je suis une personne émotive. Je vois des enfants en difficulté et je pleure. J'ai mal pour les gens." Une autre 2 ajoute : "J'ai perdu beaucoup de gens que j'aime, mais quand il s'agit d'aimer les gens, vous n'avez pas réellement le choix. Si vous voulez vous sentir vivant et vivre quelque chose de merveilleux, vous devez risquer de perdre gros. Les relations signifient trop de choses pour moi pour que je puisse m'en passer."

Les 2 intégrés savent que donner véritablement, c'est aussi recevoir. Les partenaires dans les mariages durables et satisfaisants disent souvent qu'ils donnent plus qu'ils ne reçoivent. La plupart d'entre nous avons connu des moments où il était bon de donner sans rien attendre en retour. Nous pouvons apprécier le plaisir de notre don et sentir que nous avons aussi reçu quelque chose en retour. Au meilleur d'eux-mêmes, les 2 aiment les autres sans attendre de retour, puisque donner de l'amour contient sa propre récompense.

Les 2 habituellement s'ouvrent aux gens et intuitivement devinent ce que les autres peuvent ressentir ou avoir besoin. "Je laisse mon cœur être celui de quelqu'un d'autre", telle est la description qu'un 2 fait de cette habitude. Les 2 intégrés font cela volontairement ; ils s'identifient aux autres tout en maintenant leur propre point de vue et en servant leurs propres besoins. Quoi qu'un 2 ait à partager, il le partage librement. La phrase "prêtez-vous aux autres mais donnez à vous-même" décrit ce que les 2 font quand ils sont intégrés.

Au meilleur d'eux-mêmes, les 2 ont d'exceptionnels dons spirituels. Les portraits de saints décrivent souvent le comportement de 2 dévoués, et les descriptions de Jésus Christ se lisent de la même façon. La religieuse catholique Mère Teresa était un exemple de 2 qui a dédié sa vie à apaiser les souffrances des pauvres. Que cela soit un succès ou non, l'intention classique du Christianisme est fondamentalement 2.

Sentiments confus et orgueil

Quand les 2 se portent moins bien, ils commencent à réprimer leurs besoins et utilisent leur énergie pour aider les autres que les autres le veuillent ou non. Ils s'ouvrent toujours aux autres, mais oublient de revenir vers leur propre position. Au lieu de cela, le 2, de manière compulsive, prend la place des autres, prenant à son compte les pensées, les sentiments, les besoins des autres. De manière simultanée, le 2 transfère ses besoins rejetés dans une autre personne et essaie de se donner à lui-même, par l'intermédiaire d'une autre personne. Tout le monde peut-être codépendant, mais les caractéristiques de la pure codépendance sont propres au type 2. Je te donnerai pour que tu me donnes en retour, et alors je me sentirai nourri et protégé. Un 2 résuma son premier mariage : "Je lui ai donné tout ce que j'avais et je lui ai dit 'maintenant, rends-le moi !'"

Dans la compulsion de ce type, l'altruisme d'un 2 intégré se modifie en un don idéalisé qui est en fait égoïste. Un 2 peut croire consciemment que ses intentions pour les autres sont pures et dénués d'intérêt, pendant qu'inconsciemment il attend d'être payé en retour. Il a des attentes non dites et cachées, ou dépend des autres pour se définir. Dans le même temps, d'autres peuvent avoir l'impression qu'on leur donne quelque chose contre leur volonté — quelque chose qui intangiblement est pris plutôt que donner.

Un fils reçoit une chaude veste d'hiver de la part de son père 2. Compte tenu que le fils vit à Miami et le père au Canada, il réalise que son père lui a offert un cadeau qu'il espérait recevoir. Le fils se souvient d'un incident survenu plus tôt quand son père et lui se sont offert le même cadeau. Lors d'un Noël, le fils avait offert à son père un tee-shirt. L'anniversaire du fils était en janvier, il reçut à cette occasion le même tee-shirt. Le père 2 a supposé qu'à partir du moment où son fils lui avait donné ce tee-shirt en particulier, c'est parce qu'en réalité le fils voulait ce tee-shirt. Après tout, le père a simplement donné à son fils ce qu'il voulait secrètement pour lui.

Une autre 2 réalisa la différence entre l'image qu'il donne et ses sentiments réels quand, enfant, sa mère lui a dit que le chien de la famille, déjà souffrant, avait été euthanasié : "Quand j'ai su, je me suis senti triste. Un cri, un sentiment d'indignation me parcourut. 'Comment as-tu osé faire ça à mon chien !' Cette pensée nourrissait mon indignation. Je me souvenais des nombreuses fois où j'avais pris soin de Shaggy, combien j'avais joué avec lui, combien je lui avais donné, combien il avait compté pour moi. Le sentiment d'une perte irréparable grandissait en moi. Pensées et sentiments m'envahissaient. Des larmes me montaient aux yeux, et j'ai ouvert ma bouche pour protester. Ma mère, qui m'avait regardé sans sourciller, a alors dit : 'Avant que tu ne dises ce que tu t'apprêtes à dire, je veux juste que tu saches quelque chose : nous avons 'endormi' Shaggy il y a deux semaines. Et c'est seulement aujourd'hui que tu le remarques.'"

Interviewé à l'université d'Oxford, le politicien anglais Lord Longford avait donné son avis sur l'humilité. Longford conseilla à celui qui venait de lui poser la question de lire son nouveau livre qui était, disait-il, "le meilleur livre jamais écrit sur l'humilité".

Les 2 compulsifs contrôlent à travers l'orgueil. Après avoir rejeté leurs vrais sentiments et adopté un rôle d'aide envers les autres, ils développent l'idée exagérée et compensatoire de leur valeur. Noyés dans leur propre importance, les 2 rationalisent leurs motivations égoïstes tout en étant aveugle aux vrais besoins des autres et à leurs réactions inconfortables. Quand les 2 se sentent rejetés, nécessiteux, la fierté peut devenir leur caractéristique la plus frappante.

Quand ils se forment à l'Ennéagramme pour la première fois, certains 2 refusent la notion d'orgueil puisqu'ils ne jubilent pas, ne se vantent pas. Mais l'orgueil peut s'exprimer de manière subtile. Un 2 pourrait, par exemple, parler d'aider les autres quand en fait il sous-entend qu'il est indispensable, ou qu'il fait de lui le réel sujet de l'histoire. Voici l'exemple d'un 2 parlant des soins qu'il a prodigués à un ami mourant : "C'était si important pour elle que je sois avec elle. Et elle comptait sur moi pour que je sois avec elle lors de son dernier souffle. C'était dur pour moi. Je ne vais pas te mentir et te dire que cela ne m'a pas dévasté."

Une autre façon de voir cet orgueil est d'observer comment des 2 se comportent avec d'autres adultes, les traitant avec condescendance comme s'ils étaient des enfants, les infantilisant, tentant de faire naître en eux des besoins d'enfants que le 2 pourra assouvir. Un 2 explique : "Quand vous êtes toujours en train de satisfaire les besoins de quelqu'un d'autre, quand vous êtes prêts à leur sauter dessus, il y a quelque chose de très condescendant. L'idée satisfaisante derrière tout ça est que les gens ne peuvent pas prendre soin d'eux sans mon intervention."

Les 2 se dissocient de l'ombre de leurs propres besoins à travers le mécanisme de défense qu'est la répression. Quand les 2 donnent aux autres de manière compulsive, ils rejettent et suppriment leurs propres sentiments. Dans le même temps ils se remplissent de la vision d'une autre personne - sa voix, ses sentiments, ses besoins. Dans l'imaginaire d'un 2, l'image de l'autre personne devient brillante, éclatante et proche. Le 2 peut entendre la voix de l'autre personne comme si elle parlait à travers son corps. Comme le 2 se remplit des sentiments de l'autre, les siens sont alors étouffés.

Une 2 va faire un tour en voiture à travers le pays avec un ami. Quand l'ami demande "Où veux-tu aller ?", la 2 répond "Où tu veux." En fait la 2 souhaite aller vers le Nord, mais elle sent que son ami veut aller vers le Sud. Alors elle réprime sa préférence et ils prennent la direction du Sud. Au déjeuner, l'ami demande "Que souhaites-tu manger ?" La 2 ressent déjà que son ami veut des "fish & chips" (poisson-frites). Elle préférerait manger chinois, mais elle met de côté cette envie et répond : "Je ne sais pas. Pourquoi pas des fish & chips ?" Après le déjeuner, le choix de visiter un des deux lacs se pose. La 2 veut aller voir Fish Lake, mais il est évident que son ami veut voir Echo Lake. Elle répond : "Ça te dérange si nous allons voir Echo Lake cette fois-ci ?" La 2 jette un œil sur le visage de son ami et voit combien cela lui fait plaisir. Elle sent les préférences de l'autre à travers elle. Au plus profond d'elle-même elle se sent un peu triste, mais tempère ce sentiment et accepte le choix.

Tout l'après-midi, la 2 fait des concessions similaires, réprimant chaque préférence jusqu'au moment, invisible pour son ami, où elle en a assez. Les sentiments qu'elle a enterrés remontent lentement à la surface. De la perspective de l'ami, tout va bien mais à chaque fois que la 2 a réprimé un sentiment, son seuil de tolérance a diminué. Finalement, elle éclate de colère, résultat de la répression de ses sentiments : "Tu ne te soucies jamais de ce que je veux."

Il existe un concombre de mer avec une défense de ce type. Il vit attaché aux pierres et ne peut pas nager. Si un plongeur ou un poisson passe trop près, sa défense principale est d'ouvrir la bouche aussi grande qu'il le peut et de vomir ses organes intérieurs. Couvert d'une substance visqueuse collant à la peau, l'intrus s'enfuit. Totalement vidé, le concombre de mer ferme alors sa bouche et ses organes mettront deux jours à repousser.

Trop de synchronisation

Les bons communicateurs s'accordent souvent de manière inconsciente aux comportements verbaux et non verbaux des autres, une pratique appelée synchronisation. La synchronisation a été d'abord observée par des thérapeutes qui l'utilisent pour établir un lien rapide de travail avec les clients. Un thérapeute compétent fera souvent miroir à un nouveau client de manière subtile. Pendant que le client parle, le thérapeute peut ajuster le ton, le rythme de sa voix à celle du client. Si le client croise ses jambes, il pourra en faire autant. Si le client acquiesce, le thérapeute acquiesce aussi, etc.

Baillez et tous ceux autour de vous bailleront. Frissonnez, grattez-vous et autour de vous les gens feront peut-être de même. Nous pratiquons tous naturellement la synchronisation dans notre vie quotidienne. Quand nous rencontrons quelqu'un pour la première fois, il se peut que nous cherchions des points communs pour réduire nos différences et trouver un moyen d'échanger. Établir le rapport en se synchronisant est une tendance humaine naturelle et nous le faisons de différentes façons.

Dans la compulsion de leur type, les 2 jouent de la synchronisation de manière compulsive. Après avoir parlé avec quelqu'un pendant quelques minutes, un 2 peut commencer à adopter la posture de cette autre personne, acquiescer quand elle acquiesce, adopter le ton et le rythme de la voix et absorber ses sentiments comme une éponge.

Certains 2 expérimentent un changement physique dans leur corps. Un 2 explique : "Quand je suis moi, je me sens physiquement droit et bien dans mon corps. Quand je commence à être ce que quelqu'un d'autre veut que je sois, je bascule en avant." Un autre 2 se décrit comme un être capable de changer de forme et qui se prépare à prendre forme à chaque fois qu'elle souhaite correspondre à l'image d'une autre personne.

Les 2 peuvent ressentir les peines des autres. Une 2 était tellement identifiée à son mari que lorsque ce dernier se cassa le bras, son propre bras la fit souffrir. Interrogée à propos des vacances estivales du couple, elle répondit : "Nous n'irons pas en vacances cette année tant que mon bras n'est pas guéri." Une autre 2 codépendante explique pourquoi elle restait avec son mari après qu'il ait été pris en flagrant délit d'adultère : "J'aurais été le plus bas des êtres humains sur cette Terre si je ne lui avais pas pardonné. Quand vous aimez quelqu'un et que vous le voyez dans la peine la plus terrible de sa vie, est-ce que vous l'enfoncez davantage alors qu'il est déjà à terre ? Je savais à quel point il était accablé et je ne voulais pas en rajouter. Je ne peux pas décrire la profondeur de sa peine."

La synchronisation se retrouve aussi dans ce que certains 2 font pour vivre. Un coauteur professionnel qui a aidé avec succès beaucoup de personnes à écrire leurs autobiographies a dit : "Je dois toujours me rappeler qu'il s'agit de leur livre. Je dois rester complètement en arrière et apprendre à m'exprimer de la même façon qu'eux." Un autre 2 est un expert dans l'esquisse des portraits des suspects de crimes basés sur la description de témoins visuels. Bien que ce type de travail soit également effectué par ordinateur, cette femme est plus précise. Dans les interviews, elle a décrit une façon de travailler basée sur la synchronisation. Elle pose au témoin des questions détaillées et utilise sa sensibilité pour pénétrer leur esprit et leurs sentiments. L'artiste essaie alors de reproduire l'image du suspect qu'a le témoin dans sa tête.

Le moyen principal des 2 pour se perdre passe par le contact visuel. Les 2 compulsifs ont tendance à regarder trop longtemps et trop en profondeur dans les yeux des autres. C'est comme si l'esprit du 2 s'échappait de son corps à travers les yeux et flottait au dessus pour intégrer le corps de l'autre personne. Ceci varie en fonction, bien entendu, de la culture. Les Japonais, par exemple, évitent le contact oculaire. Admis dans les cultures occidentales, le contact visuel prévaut et c'est un énorme piège pour les 2.

Certains 2 évitent d'interrompre le contact visuel une fois qu'il est établi. Si vous leur posez une question qui mérite réflexion, la plupart des gens regardent ailleurs, cassent le lien visuel pendant qu'ils cherchent en eux la réponse. Puis ils vous regardent à nouveau et répondent. Un 2 compulsif a tendance à maintenir le contact visuel, même s'il accède à des informations internes. Et pendant qu'un 2 cherche en lui la réponse, il continue à soutenir votre regard.

Régression et progression en âge

Dans la compulsion de leur type, les 2 tendent à régresser mentalement en âge de manière hypnotique pour paraître plus jeunes qu'ils ne le sont. Quand un 2 oublie ses besoins pour vivre ceux d'une autre personne, il déplace de manière invisible une partie vulnérable et plus jeune de lui. Cela a pour effet de rendre orphelin l'enfant en lui, comme s'il le plaçait dans une maison d'accueil ou l'envoyait vivre chez des voisins. Cela amène à une sorte de séparation où les "jeunes" besoins du 2 restent immatures et bloqués au moment où précisément ils sont projetés. Le 2 s'identifie alors de manière inconsciente à ce qui est jeune chez les autres et subvient à leurs besoins.

Certains 2 expriment cela à travers le travail avec des enfants. Quand vous interagissez avec des enfants, être en accord avec leur âge et leur mentalité est d'une grande aide. Pour faire cela, vous devez accéder à la partie enfant en vous, devenir plus jeune que votre âge. Comme les 2 en régression tendent déjà vers ça, ils peuvent être attirés vers des activités qui impliquent de travailler avec des enfants.

Parfois la régression d'un 2 est évidente dans la manière dont il s'exprime verbalement. Un 2 peut adopter une voix jeune, utilisant une subtile forme de langage bébé. Les 2 désintégrés peuvent avoir des yeux attentifs, brillants ou porter sur leur visage d'incroyables regards innocents. Les caricatures sexistes de femmes décrites telles des chattes sexuelles, des bimbos, et des femmes-enfants séductrices reflètent une régression en âge et certaines femmes 2 jouent ces personnages.

Les 2 peuvent utiliser la régression comme un moyen de séduction non sexuelle. Si une 2 parle comme si elle avait 9 ans, alors elle n'est pas une menace en tant qu'adulte. Le 2 adopte une position inférieure vous donnant le rôle de l'adulte fort et sage. Elle est prépubère et n'est donc pas une rivale, plutôt capable de vous flatter et de voler sous votre aile. Dans le sud des États-Unis, beaucoup de femmes apprennent à lever la voix à la fin des phrases comme si c'étaient des questions. Cela rend leurs affirmations moins directes et leur interlocuteur est implicitement flatté puisque la personne semble lui demander son opinion. J'ai rencontré nombre de 2 qui agissaient ainsi.

L'aspect négatif le plus extrême de l'identification à un enfant est la pédophilie, et certains auteurs sur l'Ennéagramme ont caractérisé les pédophiles comme des 2, une simplification excessive qui a néanmoins du sens. Les pédophiles ont généralement régressé mentalement en âge et s'identifient à un enfant. Si vous regardez, disons, une interview télévisée d'un prêtre coupable d'abus sexuel sur un enfant de 10 ans, vous verrez toujours l'inquiétude de l'enfant de 10 ans sur la face adulte du prêtre. Les pédophiles sont typiquement attirés par les enfants d'un certain âge parce qu'émotionnellement ils ont eux-mêmes cet âge.

Certains 2 fonctionnent plutôt sur la base d'une progression en âge, c'est-à-dire agissant et en ressentant comme s'ils étaient plus âgés. Souvent ils viennent de famille où ils ont joué le rôle de l'adulte qui prend soin.

"Mes parents étaient incapables de faire quoi que ce soit pour eux", explique un 2 dans ce cas. "Mon père avait 9 ans d'âge mental et ma mère n'était d'aucune aide. Je savais que si je ne me levais pas pour faire les choses pour eux, alors rien ne viendrait vers moi. J'ai grandi avec la croyance suivante : si je demande ce dont j'ai besoin, tout le monde disparaît ; si j'ouvre la porte et dit 'Entrez', toute personne présente se détourne." Les 2 dans ce cas déplacent vers les autres la part jeune en eux et jouent alors le rôle de l'adulte vers leurs propres vulnérabilités.

Autres distinctions sensorielles

Parce que les 2 compulsifs se positionnent dans le corps des autres, ils rencontrent leur propre absence quand ils reviennent vers eux. Si un 2 se retire d'une autre personne mais n'est pas encore lui-même, il se peut qu'il se sente désorienté, ne sachant pas qui il est, où il est. Il a perdu sa maison d'accueil. Son moi est temporairement entre deux corps. Cela peut donner une impression forte d'être perdu, tourbillonnant dans le vide de l'intangibilité, vivant le monde comme un orage d'incertitude. Dans de tels moments, le 2 peut se sentir comme n'existant pas, comme incapable de prendre racine.

Cette expérience de vide tourbillonnant est familière à bon nombre de 2 ; c'est comme une attaque de panique. Un 2 compare cette expérience à celle d'une noyade sans gilet de sauvetage. Un autre dit : "Qu'est-ce qui génère ce tourbillon en moi ? Lorsque quelqu'un dont je suis proche m'ignore, je pense 'est-ce qu'il s'en fiche ?' Je ressens alors un sentiment de rejet. Je ne peux le supporter. J'ai vraiment peur. Tout ce que cette personne doit faire, c'est dire 'C'est OK, je t'aime bien', ou ‘Tout va bien'. En très peu de temps, je me calme. Mais si la personne ne le fait pas, je me sens perdu. Cela crée un feu en moi, je deviens furieux et j'explose."

Les 2 introvertis ressentent généralement ce vide tourbillonnant et se décomposent intérieurement. Les extravertis ont plus de chance d'exprimer leurs sentiments, peut-être via un comportement théâtral, hurlant leur colère, blâmant les autres, exagérant leurs sentiments comme un feu rapide qui brûle légèrement les arbres puis s'en va.

Des sujets en état hypnotique ont parfois une mauvaise perception des distances et de l'espace. Quelques 2 compulsifs ont des difficultés à évaluer la distance qui sépare les objets de leurs corps. Si vous demandez à un tel 2 de deviner la distance qu'il y a entre une chaise et lui, distance qui se trouve être de quatre mètres, le 2 peut répondre trois ou six mètres, mais pas quatre. L'appréciation des distances est déformée.

La difficulté des 2 avec les proportions peut aussi se voir dans le rapport qu'ils ont avec leur corps. Certains 2 ont un visage de bébé. Leur corps n'a pas de forme claire. Ils peuvent aussi avoir une vision déformée de leur corps, le voyant plus petit ou plus gros qu'il n'est, une métaphore de leur fixation psychologique. Techniquement parlant, l'orgueil est une confusion des proportions. Quand vous êtes plein d'orgueil, vous ne connaissez pas votre vraie taille psychologique.

Une autre possibilité est le surpoids. Il y a des 2 de toutes tailles et de tous poids, mais certains ont réellement du surpoids et souvent ne s'en rendent pas compte. Un 2 peut intellectuellement savoir qu'il est obèse, mais l'image qu'il a de lui est celle d'une personne svelte et séduisante, et son amour-propre pourra choisir l'image plutôt que la réalité. C'est une sorte "d'anorexie à l'envers" : les anorexiques qui sont réellement maigres croient qu'ils sont gros, tandis que les 2 obèses pensent qu'ils sont minces.

Certains 2 disent ne pas avoir d'image de leur corps : "Je faisais deux fois ma taille et mon poids actuels et je n'en avais même pas conscience. Au début, j'étais réellement mince et j'étais mannequin, mais je n'avais pas conscience d'être mince. Puis j'ai doublé mon poids et je n'en avais pas conscience. Puis j'ai perdu beaucoup de kilos et n'avais toujours pas conscience de cette perte de poids. En fait, je regardais les vêtements de loin et me disais : 'C'est intéressant. C'est une taille 36, c'est la plus petite que tu peux acheter et dans laquelle tu peux entrer'. Mais c'était une pensée abstraite."

Alors que trop manger peut être un moyen pour un 2 d'engourdir ses émotions, parfois le surpoids d'un 2 est une métaphore physique de sa tendance à prendre les responsabilités des autres. C'est comme si le 2 avait le corps de plusieurs personnes en un seul. C'est particulièrement vrai si le 2 se perçoit comme maternel. L'auteur Clarence Thomson a, une fois, demandé à une obèse qu'elle se décrive en utilisant une métaphore. Elle s'est immédiatement décrite comme une grande assiette de purée de pommes de terre. Choquée, elle a réalisé qu'elle se voyait comme de la nourriture. Son but dans la vie était d'être mangée par les autres.

Certains 2 sont en retard de manière chronique parce qu'ils sont surchargés ou ne savent pas dire non aux personnes dans le besoin. Il est probable qu'ils mesurent le temps comme des intervalles entre des réunions interpersonnelles, ou qu'ils vivent si immergés dans le moment interpersonnel que le temps disparaît. Un tel 2 peut alors rationaliser le fait de faire attendre les autres comme une compensation à tous les sacrifices qu'il peut faire.

Les hommes 2 rapportent parfois se sentir en conflit entre le fait d'être sensible aux gens et le rôle traditionnel de l'homme. Certains s'identifient ouvertement à des femmes, pendant que d'autres vont dans une certaine mesure le dissimuler, peut-être en faisant du sport, en adoptant tout une gamme d'activités dites 'masculines'. D'autres 2 se disent satisfaits des avantages naturels de leur type. Comme le fait remarquer l'un d'entre eux : "Les femmes sont toujours en train de dire qu'elles souhaitent des hommes sensibles. Je suppose que je marque un point."

À suivre… le mois prochain.

__________

Tom Condon a enseigné lors de plus de 600 séminaires aux États-Unis, en Europe et en Asie. Directeur de Changeworks à Bend dans l'Oregon, il a été membre adjoint de l'Université d'Antioche et de l'Université de Californie à Berkeley. Il est l'auteur de plus de 50 programmes sur cassettes, vidéos et livres, dont The Dynamic Enneagram en DVD et CD. Tom propose des séminaires et consultations spécialisés pour les entreprises et les organisations aux Etats-Unis et en Europe. Pour toute information concernant ses séminaires ou un catalogue des produits de Dynamic Enneagram, envoyez un email à changewk@yahoo.com ou téléphonez au 541-382-1894. – http://www.thechangeworks.com