L'Ennéagramme dynamique : type 5 (1e partie)
Tom Condon (Traduction par Jannik Hagen)

En Amérique, nous avons quelque chose qui s'appelle « Adoptez un tronçon d'autoroute » : une personne ou une organisation peut se porter volontaire pour sponsoriser le ramassage des ordures sur deux kilomètres le long d'une autoroute. En récompense de la cotisation mensuelle, le nom du sponsor est affiché le long de ladite autoroute. L'argent récolté sert à payer une équipe d'entretien qui ramasse les ordures, efface les graffitis et aménage ces deux kilomètres.

Un jour, je roulais dans une partie éloignée du nord de la Californie. La route était longue et droite et passait à travers une haute plaine déserte et volcanique. À un endroit particulièrement aride et venteux, j'ai vu le panneau « Adoptez un tronçon d'autoroute ». Curieux d'apprendre qui pourrait bien prendre la responsabilité d'un bout de route si éloigné de tout, je ralentis afin de lire le panneau. Il disait : « Les Solitaires d'Amérique ».

Alors que nous quittons le style 4 de l'Ennéagramme pour l'ennéatype 5, nous abandonnons le domaine de ceux qui cherchent une image et jouent un rôle pour entrer dans la triade des types de l'Ennéagramme qui sont inconsciemment ancrés dans la peur. À la différence des 23 et 4, les 56 et 7 n'ont pas de problème lié à leur identité ou à leurs sentiments, mais ils ont plutôt tendance à anticiper inconsciemment les dangers de la vie. Ils ont du mal à agir, à affirmer leurs désirs et à exprimer le pouvoir avec aise.

Les peurs du 5 sont spécifiquement sociales dans le sens que les 5 se protègent contre l'intrusion et l'envahissement par les autres. Ils réalisent cela en vivant dans leur monde à eux et en se réfugiant dans une objectivité stérile qui les protège de leurs ténébreuses émotions. C'est ce qu'un 5 appelait "une forteresse de limpidité et d'évidence". Contrairement aux 4 qui vivent dans leur imagination riche en émotions sensorielles, les 5 sont généralement plus secs, des penseurs qui vivent davantage dans leurs idées que dans leurs émotions.

Les 5 intégrés ont souvent des capacités bien développées pour acquérir et synthétiser des connaissances. Ils apprennent toute leur vie, sont curieux et restent mentalement actifs à des âges très avancés. Les 5 peuvent être perspicaces, sages et objectifs, et capables de rester calmes et rationnels quand d'autres sont paniqués ou perdus. Quand ils vont bien, ils trouvent un équilibre dans le monde entre interaction et retrait. Le style du 5 est associé à un savoir compétent et, parfois, à un génie intellectuel.

Beaucoup de 5 aiment la devise latine « Scientia est potentia » — « Savoir c'est Pouvoir ». Les 5 intégrés l'expriment activement en offrant au monde le fruit de leurs centres d'intérêt et de leurs recherches. Enseigner et écrire sont des activités fréquentes, cependant, quoi qu'ils fassent, les 5 intégrés semblent insister sur le fait que leur talent pour l'apprentissage compte pour quelque chose de beaucoup plus transcendant. Il y a un idéalisme qui les pousse à vouloir contribuer à quelque chose de plus grand. Les 5 peuvent aussi être fiables, des acteurs de coulisse qui évitent les feux de la rampe, mais qui ancrent et vitalisent les efforts du groupe.

Quand ils sont intégrés, les 5 se spécialisent dans ce que les Bouddhistes appellent le non-attachement, une attitude de vie qui se caractérise par un mélange paradoxal de compassion et de détachement. Les 5 peuvent jouer les jeux de la vie sans être attachés au résultat. Ils participent complètement aux événements et pourtant ne les prennent pas personnellement, se battent sans méchanceté et se rendent avec grâce. Un 5 a décrit cette expérience de non-attachement comme "juste la vie de tous les jours, mais à 50 cm du sol". Thomas Mann, lui-même un 5, appelait l'expérience "ironie érotique" qui signifiait être à la fois terre à terre et détaché.

Les 5 sains compatissent à la souffrance des autres et ont souvent bon cœur. En tant qu'ami, ils peuvent être exceptionnellement tolérants, capables sans juger de reconnaître des réalités perverses ou d'accepter la morale défaillante de l'autre. Les 5 peuvent aussi envisager quantité de points de vue hétérogènes et les traiter tous. "Par exemple, je ne vois pas la folie comme une faiblesse ou une faute morale, expliquait un 5. C'est une autre façon de voir le monde, une autre forme d'inspiration."

Les châteaux et les prisons sont structurellement identiques. Tous les deux sont pourvus de hauts murs, sont entourés de douves et ont tendance à être situés à des endroits en hauteur difficiles d'accès. La différence principale entre les deux est que les châteaux sont conçus pour garder les gens à l'extérieur, et les prisons pour les garder à l'intérieur. Quand les 5 se désintègrent, ils vivent dans une forteresse mentale qui les retient parfois prisonniers dans un isolement défensif.

Les 5 sur la défensive peuvent être clairement antisociaux et gèrent leurs peurs en s'éloignant des autres. Ils craignent en général les relations intimes car l'intimité peut mener à des nuées de sentiments étouffants ou envahissants. Une 5, qui se souvient avoir été élevée dans une maison agitée avec quatre sœurs, dit qu'elle se sentait parfois tellement immergée dans cette atmosphère intense et chaotique qu'elle sentait ses limites se dissoudre. Elle sut qu'elle avait atteint sa limite — et qu'elle avait besoin d'être seule — quand elle regarda ses mains sans être capable de décider si c'était les siennes ou celles de ses sœurs.

Quand les 5 sont moins intégrés, leur non-attachement se transforme en un cousin terre à terre, la dissociation, qui est l'état d'être coupé de ses sentiments. D'habitude la dissociation signifie penser en mots et en images mais sans émotion ou sans sensations corporelles. Alors que nous nous dissocions tous dans certains aspects de notre vie, les 5 pratiquent cela comme un mécanisme de défense général, souvent pour se protéger d'être envahis. "J'ai toujours eu du mal à nouer des relations, disait un 5. Pour moi, les relations sont faites en premier lieu d'émotions, et les émotions m'effraient. J'aime que les choses soient sans surprise. Ça les rend faciles à analyser et à prédire. Mais les émotions appartiennent à un domaine étranger. Je n'arrive jamais à les prévoir. Je suis très anxieux à propos de ce que les autres peuvent ressentir, donc j'essaie de rester en retrait et objectif."

Les 5 moins intégrés vénèrent les dieux de la raison et regardent de haut leurs propres émotions. Ceci peut se traduire par une attitude supérieure et arrogante envers les autres. Comme disait un 5, "mes traits de caractère comme me retirer, être froid et distant, m'ont créé des problèmes. Les gens semblent avoir l'impression que je suis snob, ou même pire, bizarre. Bien sûr mes amis intimes et ma famille connaissent mon « vrai » moi mais j'ai du mal à me faire de nouveaux amis. Me trouver dans une situation où il y a de nombreux nouveaux visages est assez effrayant et envahissant."

Je me promenais un jour dans un parc en compagnie d'une vieille amie et de son petit-fils qui était calme et studieux. En dépit de son âge, mon amie était une personne robuste et aventureuse. Ce jour-là pourtant, elle ne se sentait pas bien et a commencé à s'agiter et à se montrer difficile. À un moment, elle semblait si fatiguée que je lui ai demandé : "Souhaites-tu t'asseoir et te reposer un peu ? Il y a un banc par là." Elle m'a répondu en tremblant : "Non, je crains que si je m'assieds, mes os se brisent !" Son petit-fils lui a jeté un regard à travers ses lunettes. Avec calme et une curiosité technique, il a dit : "Grand-mère, j'aimerais voir tes os se briser."

En chair et en os, les 5 peuvent ressembler à des observateurs retirés, comme s'ils se trouvaient derrières eux-mêmes, en évitant tout contact direct. Un 5 peut avoir cette faculté de se trouver 10 cm derrière ses yeux, vous observant à distance, vous regardant comme à travers un verre épais.

Vous pouvez ressentir cette distance et la considérer comme un signe de sang-froid ou d'indépendance. Ce que vous pourriez ignorer, c'est que cette attitude retirée des 5 est compensatoire : en vérité, ils sont hypersensibles. Comme le personnage d'Allan Poe, Roderick Usher, qui était si sensible que le son d'une plume qui tombe pouvait le rendre fou, le 5 peut se sentir vulnérable à votre influence, être parfaitement conscient de vos éventuelles attentes ou besoins, et prévoir d'être impuissant à y résister.

En gardant ses distances et en se montrant autosuffisant, le 5 émet un « non » total. Un excès de frontière compense une frontière trop fragile. Un romancier de type 5 explique : "Je me protège de ma tendance à être trop affecté par l'opinion des autres. Je ne discute par exemple jamais de l'avancement de mon travail avec les personnes de ma vie, même mes meilleurs amis car je sais à quel point je suis influençable. J'ai peur d'être détourné de mes propres instincts. Donc je vais trop loin pour les protéger."

Les 5 désintégrés croient inconsciemment que le monde n'est socialement pas négociable et donc attendent que les autres passent à l'action au lieu de prendre eux-mêmes l'initiative. Un 5 dit : "C'est un peu comme si j'avais toute cette connaissance spécifique et je suis prêt, j'ai envie et je suis capable de la donner à ceux qui la veulent. Mais ils doivent me dire qu'ils la veulent. S'ils ne me posent pas de question, alors je pense qu'ils ne sont pas intéressés. Et donc je me tais."

Quelques 5 ultra-intellectuels vivent dans des univers de rare expertise où ils sont rarement rejoints par d'autres. Un 5 peut travailler sur une thèse de doctorat qui traite des ponts couverts construits en Pennsylvanie entre 1860 et 1872 et être un des trois experts reconnus en la matière. Un autre peut connaître tout ce qu'il est possible de savoir sur l'utilisation des vins dans les films italiens néoréalistes et communiquer activement en ligne avec les quatre autres personnes sur terre intéressées par ce sujet. Au lieu de partager leur connaissance avec le monde, les 5 désintégrés la cachent, deviennent socialement peu sûrs et ont du mal avec l'engagement.

Les 5 très désintégrés peuvent devenir schizoïdes et imprévisibles comme si des parties dissociées de leur personne prenaient la parole à tour de rôle. Ils peuvent donner l'impression d'une absence vaguement stupéfaite, ou être ostensiblement antisociaux. Un 5 peut rester assis tout au long d'une fête et prétendre plus tard qu'il a eu du bon temps — voire s'aliéner les autres en ricanant ou en dispensant des commentaires méchants. Certains 5 peuvent manquer de tact, se montrer impolis, et montrer un manque de sympathie et une colère qui s'expriment par une rapacité agressive, une attaque passive ou des sarcasmes sournois.

Les 5 très désintégrés peuvent se retirer dans un monde délirant auto-créé, perdre le sens des réalités et être en proie à des hallucinations, développer des phobies bizarres à des choses invisibles comme des germes. Ils peuvent agir de manière changeante et intermittente, pour des raisons difficiles à comprendre pour un étranger. Des passages agressifs ponctués ou suivis d'explosions d'intense paranoïa sont également possibles.

Les 5 exercent le contrôle à travers l'avarice, un fort désir d'acquérir ou de posséder plus que nécessaire. Après s'être faits peur en imaginant des pertes potentielles, des invasions ou des manques, les 5 tentent de gérer ces peurs en accumulant et en faisant des réserves.

Les 5 peuvent provisionner du temps, de l'argent, de l'espace, du terrain, de la connaissance, de la nourriture ou de la disponibilité émotionnelle. Peu importe le contenu, le schéma est toujours identique. L'objectif de défense du 5 est de minimiser l'influence du monde extérieur, de se protéger de l'inondation en faisant des stocks des fournitures sur une île interne desséchée. Ceci le mène à une pingrerie défensive, une avidité anxieuse. "Il est attaché aux choses, disait quelqu'un au sujet d'un 5. Il est incapable de laisser-aller. Cela le rend avide. Quand vous êtes vorace, vous craignez de perdre les choses auxquelles vous êtes attachés, ou de ne pas avoir la force dont vous aurez besoin."

Les 5 cupides sont conscients des coûts, usent de métaphores économiques, comme s'ils avaient une calculette intérieure qui les tenait au courant en permanence du coût des choses. Questionné sur son aversion au jogging un 5 a répondu : "Je pense que je n'ai qu'un nombre limité de battements de cœur. Je ne vais pas les gaspiller en allant faire des tours de piste." Un autre 5 explique ses amitiés en termes matérialistes : "Je considère que mon temps a une valeur inestimable, et je ne vois pas pourquoi j'en gâcherais plus que le minimum nécessaire. J'ai mon groupe d'amis et la plupart du temps nous sommes loin d'être sérieux, mais je cherche à éviter des relations qui pourraient devenir d'avantage des aspirateurs émotionnels que des atouts. Il y a plein d'autres choses pour lesquelles je pourrais passer du temps, des choses qui, pour moi, ont de la valeur ». La parcimonie défensive du 5 peut même s'étendre sur la façon dont elle ou il s'exprime. L'amie d'un 5 disait : "Il n'est pas du genre à converser de façon désinvolte. Il réfléchit réellement à la question que vous lui posez. La plupart d'entre nous usons de charabias, mais lui ne gaspille ni les mots ni les émotions."

Le comédien américain Jack Benny avait l'habitude de parodier le 5 radin. Une blague de son cru parle d'un hold-up. "La bourse ou la vie » !", s'écrie le bandit armé. Benny prend alors le temps d'une longue pause et dit : "Je vais y réfléchir…"

J. Paul Getty, le 5 milliardaire, était connu pour ses méthodes avares qui incluaient un célèbre téléphone payant qu'il avait installé pour les hôtes de son gigantesque manoir. Les milliardaires étant rares à cette époque, et Getty était souvent interrogé comment c'était de se sentir aussi riche. Sa réponse type, évoquée en maintes occasions était : "Plutôt bien, mais souvenez-vous : un milliard de dollars, ce n'est plus ce que c'était."

Probablement que Getty estimait qu'un milliard de dollars ne représentait pas autant d'argent que ça. Une particularité de la mentalité de l'avare est que quoi que vous possédiez, ce n'est jamais assez. Les grippe-sous ne gagnent jamais assez d'argent pour être heureux parce que ce n'est pas ce qu'ils veulent réellement. L'argent n'est que la métaphore d'être en sécurité, et la sécurité absolue n'est jamais garantie. Et dès que vous avez de l'argent, vous commencez à craindre de le perdre.

Les 5 se protègent avec le mécanisme de défense d'isolation, conserver les différentes parties de l'expérience discrètement groupées en catégories distinctes. C'est comme avoir une bibliothèque interne où vous classez vos émotions et réactions, et les rangez sur différentes étagères. L'objectif est de se sentir à la fois en sécurité et de rester maître.

Une 5, qui plaisantait à propos d'une "thérapie qu'elle avait réussi à éviter", disait qu'elle visualisait sa mère dominatrice piégée dans une boîte métallique noire. Elle expliquait que sa mère "en termes de théorie quantique, est morte et vivante en même temps — tant que la boîte reste fermée. Et que je n'ai aucune envie d'ouvrir la boîte ; il faudrait être névrosé pour rechercher de la douleur alors que la tristesse ordinaire est disponible."

À la question de comment gérer le stress inhérent à la conception de nouveaux moyens pour les êtres humains de s'entre-tuer, un 5, concepteur d'armes de haute technologie a répondu qu'il n'avait jamais considéré son travail en ces termes. Il se concentre simplement et savoure le défi technique que chaque nouveau système propose, et ne réfléchit jamais au-delà.

Un autre 5, un Américain, qui parle couramment le japonais et qui écrit des poèmes en anglais et en japonais, dit que la clé de son aptitude poétique provient d'être en dehors des deux langues : "Il y a deux immenses pièces dans ma tête, la japonaise et l'anglaise. Dans le couloir qui les relie, j'ai découvert un autre espace rempli juste avec des « trucs » et des « machins ». C'est une pièce sans langue."

Certains 5 cloisonnent en jouant des rôles : "J'endosse un costume et je joue un rôle pour ma mère dominatrice. C'est OK tant que je n'ai pas à la voir très souvent." Un autre 5, un compositeur interprète, dit : "Je laisse ma partie qui a le trac sur le côté de la scène. Ensuite je chante avec ma partie qui est un vrai cabotin."

Une autre façon pour les 5 de cloisonner est de contextualiser : penser de façon tellement relative que toute prise de position devient impossible. Alors que les 5 peuvent être dans le non-jugement et dans une ambiguïté tolérante, ils peuvent aussi utiliser ces capacités comme défense, par exemple en rationalisant leurs émotions afin d'éviter l'action. Un 5 qui avait décidé de faire des affaires avec un 8 désintégré et violent a été prévenu à plusieurs reprises du caractère agressif du 8. Le 5 répétait invariablement : "Il peut se montrer parfois violent, mais cela ne veut pas forcément signifier qu'il est une mauvaise personne." Plus tard le 5 a regretté sa décision et a dû dépenser de grosses sommes d'argent pour s'extirper de cette association.

Comme c'est également vrai pour les autres ennéatypes, la personnalité défensive du 5 peut aussi fonctionner comme une ressource. Le cloisonnement est relié à la capacité qu'ont les 5 d'intégrer ce qu'ils ont appris. Comme disait un 5 : "Parfois les nouvelles informations arrivent très vite, mais en fin de compte je les trie. C'est déroutant pendant un certain temps, mais j'aime les organiser. Quand j'arrive enfin à placer les informations dans des catégories, alors cela ne m'accable plus."

Lire la suite ->

__________

Tom Condon a enseigné lors de plus de 600 séminaires aux États-Unis, en Europe et en Asie. Directeur de Changeworks à Bend dans l'Oregon, il a été membre adjoint de l'Université d'Antioche et de l'Université de Californie à Berkeley. Il est l'auteur de plus de 50 programmes sur cassettes, vidéos et livres, dont The Dynamic Enneagram en DVD et CD. Tom propose des séminaires et consultations spécialisés pour les entreprises et les organisations aux États-Unis et en Europe. Pour toute information concernant ses séminaires ou un catalogues des produits de Dynamic Enneagram, envoyez un email changewk@yahoo.com ou téléphonez au 541-382-1894. – http://www.thechangeworks.com