Scroll To Top

Miss Daisy et son chauffeur
Analyse

Miss Daisy Werthan (Jessica Tandy) : 1

"Non !" C'est quasiment la première phrase de Miss Daisy qu'on entend dans le film. Miss Daisy est volontaire. Elle sait ce qu'elle veut et elle le dit sans ambages. Elle sait aussi ce que l'on doit faire en toutes circonstances : son fils ne doit pas "fréquenter des Episcopaliens" ; quand ses enfants viennent la voir à l'improviste, elle leur dit qu'"il fallait téléphoner" alors qu'elle est seule et n'a rien à faire ; il n'est pas correct que son chauffeur l'attende devant la synagogue… Sa rigidité lui fait parfois perdre toute faculté de raisonnement : "Des fois, vous n'avez pas plus de jugeote qu'un citron", lui dit Idella, sa cuisinière noire.

Miss Daisy est perpétuellement en colère et cette colère est due au fait que les autres sont injustes ou imparfaits. Elle est en colère après son fils en permanence, et notamment quand il lui impose un chauffeur malgré ses "droits constitutionnels". Elle est en colère après la compagnie de taxis qui ne peut pas lui envoyer une voiture rapidement : "Vous vous appelez Compagnie de Taxis et vous n'en avez pas !" Même Idella, bonne et dévouée, ne trouve pas grâce à ses yeux parce qu'elle lui ébrèche sa porcelaine. Évidemment, Hoke sera tout au long du film la cible principale de sa colère. C'est d'ailleurs la première chose qu'il dit d'elle : "Je peux dire une chose, elle sait se mettre en colère."

Ancienne institutrice, elle aime enseigner. Quand Hoke lui avoue qu'il ne sait pas lire, elle réagit d'abord par la colère ("Assez ! Vous me mettez en colère. Quand on sait ses lettres, on sait lire."), puis elle veut immédiatement lui apprendre, d'abord pour trouver la tombe Bauer dans le cimetière, puis en lui offrant une méthode pour Noël ("Ce n'est pas un cadeau de Noël. Les Juifs n'ont pas à offrir de cadeau pour Noël."). Bien évidemment, pour progresser dans l'apprentissage de la lecture comme partout, "il faut travailler". Le travail, c'est sacré ("Ne parlez pas à Idella, elle travaille."). Quand Miss Daisy était institutrice, elle corrigeait ses copies le jour même et, en bon 1, elle ne pense pouvoir être appréciée que pour ce qu'elle fait : "Je les rends toujours le lendemain, et c'est pour cela qu'ils m'aiment."

Cette colère extérieure cache une profonde angoisse intérieure à propos de ses propres erreurs et imperfections. Elle est bouleversée et angoissée quand elle s'aperçoit qu'elle s'est trompée d'itinéraire. Lors de la crise de démence de la fin du film, quand elle se croit de nouveau institutrice et qu'elle pense avoir égaré les devoirs de ses élèves, elle exprime cette détresse : "Je fais tout de travers.", "Tout est de ma faute."

Miss Daisy n'a pas beaucoup de sens de l'humour et ne l'apprécie guère chez les autres. Elle est étonnée de voir Hoke et des employés rire : "Depuis 15 ans qu'ils font le grand ménage, ils n'ont jamais blagué." Elle ne supporte pas les plaisanteries de son fils :

  Miss Daisy : N'empêche que ma porcelaine est ébréchée.
  Boolie : Tu crois qu'elle [Idella] lui en veut personnellement.
  Miss Daisy Pas d'ironie.

Identification avancée : Miss Daisy est un 1 de sous-type conservation ("Anxiété").

Hoke Colburn (Morgan Freeman) : 9

Le personnage de Hoke est très significatif de la personnalité du 9 qui préfère et réprime à la fois le centre instinctif. Il est toujours aimable et souriant, et en même temps il est aussi volontaire que Miss Daisy. Embauché par le fils de Daisy, à la fois il essaye de se faire accepter par elle (il fait du ménage, du jardinage, s'intéresse à la maison et aux photos) et il s'impose (il la suit en voiture alors qu'elle va prendre le tramway). Même quand il se révolte contre elle, par exemple dans la scène où il veut arrêter la voiture pour aller uriner, il est simultanément calme et ferme ("Un point c'est tout.").

Il rit souvent et fait parfois de l'humour, mais sans l'agressivité de l'humour des types préférant le centre mental.

Il ne bouge guère. Avant d'être pendant vingt-cinq ans au service de Miss Daisy, il l'a été pendant sept à celui du Juge Stone et il "y serait encore, s'il n'était pas mort". À plus de 70 ans, il n'a jamais quitté la Géorgie, et quand il le fait n'a pas besoin de faire trois kilomètres pour se dire que l'Alabama n'est pas vraiment intéressant. À propos des possibilités de voyage offertes à la génération suivante, il affirme : "Tout cela est bel et bon, mais je m'en passe très bien."

Il se distrait dans des activités sans grande importance. Quand il n'a rien à faire, il passe des heures à regarder le journal, alors qu'il ne sait pas lire ! Plus tard, il regardera fasciné la télévision.

Identification avancée : Hoke est un 9 de sous-type sexuel ("Union").

Retour à la
description du film