Scroll To Top

Changement d'adresse
Analyse

Changement d'adresse : DavidDavid (Emmanuel Mouret) : 9

David manifeste d'un bout à l'autre du film la compulsion d'évitement du conflit. Cela l'amène à ne pas réagir ou à le faire de façon très minimaliste dans des situations où le mécontentement devrait s'exprimer. Au début du film, Anne l'a amené visiter un appartement sous prétexte qu'un ami cherchait un colocataire, puis lui annonce que celui-ci n'existe pas. Il ne sait pas encore qu'Anne va lui proposer d'habiter avec elle, et pourtant son attitude est pour le moins placide :

  Anne : Écoutez… Faut que j'vous avoue quelque chose. C'est pas vrai. Je n'ai pas d'ami qui cherche de colocataire. Je vous ai menti.
  David : Ah bon.

Lors du week-end à Deauville, un voleur arrache son sac à Julia. Elle court après lui, alors que David reste immobile, comme paralysé par sa très forte répression du centre instinctif. Julien, dont l'intervention permet de récupérer le sac et qui est immédiatement tombé sous le charme de Julia, en profite pour s'imposer chez eux, sans que David sache comment refuser. En sa présence, Julien drague Julia, lui fait un massage : toujours aucune réaction. Julien, prétextant qu'il a trop bu, en profite alors pour demander de passer la nuit chez eux, et une fois de plus, David ne sait pas comment dire non :

  Julien : Enfin, je voudrais pas vous déranger non plus.
  David : Euh… C'est à dire que… Non, non non, ça va. Ça va.

Il décide alors d'aller faire un tour, laissant le champ libre à Julien, sachant très bien ce qui va se passer, mais incapable de se battre pour conserver Julia dont il est pourtant éperdument amoureux.

Quand il vit avec Julia, il lui est tout aussi impossible d'exprimer durablement une opinion personnelle :

  Julia : Tiens, regarde cette couleur ! Pour mettre dans notre chambre, ce serait bien, non ?
  David : Mais… c'est rose.
  Julia : Enfin, c'est pas n'importe quel rose, c'est rose bohême. Ça te plaît ?
  David : Euh… oui. Oui, oui oui. Ça me plaît, oui.
  Julia : T'as pas l'air emballé.
  David : Ah si, si si. C'est que là, j'étais sur le point de m'endormir et… Ah, mais non. D'ailleurs, plus je le regarde et plus je trouve ça vraiment très très bien.
  Julia : On a les mêmes goûts alors ?
  David : Euh… oui.

Le plan suivant nous le montre en train de repeindre les murs de la chambre en rose. Contrairement à beaucoup de 9, il n'a même pas la force de se lancer dans de la résistance passive…

Quand Julien essaye de retrouver Julia, on trouve la même attitude de refus de la confrontation et de résignation désespérée :

  Julien : Tu peux me donner son numéro, s'il te plaît ?
  David : Oui… Euh, enfin… Non… C'est que… Là, enfin euh… Comme on se voit plus, je l'ai effacé de la mémoire de mon portable.
  Julien : Ah ben, attends ! T'as pas son numéro ? Ben, tu dois bien l'avoir quelque part, c'est pas possible. Peut-être, tu veux pas me le donner ?
  David : Ah si, si si si, je… Je veux bien te le donner, mais c'est, c'est, c'est que je l'ai pas sur moi. Je dois l'avoir à la maison.

Bien évidemment, Julien et Julia vont revivre ensemble, et il se retrouve dans le studio de Julien, insistant pour payer la moitié du loyer.

À la fin du film, il désire qu'Anne vienne vivre dans son studio, mais s'inquiète pourtant de la réaction de l'amie qui devait la loger :

  Anne : C'est dommage que j'ai dit à cette amie de m'héberger. Je t'aurais volontiers dépanné quelque temps, d'autant plus que chez elle, je vais pas vraiment me sentir chez moi, alors que si je partageais un loyer avec toi, psychologiquement, j'aurai l'impression d'être en partie chez moi.
  David : Oui, mais j'imagine que si elle t'attend chez elle, elle va être déçue si tu y va pas, non ?

Dans tous les épisodes précédemment cités, David sait ce qu'il voudrait, mais ne prend pas le risque du conflit pour l'obtenir. Souvent aussi, il ne sait ni ce qu'il veut, ni ce qu'il ressent :

  Anne : Fais ce que ton cœur te dit de faire.
  David : Mais mon cœur, il ne me dit rien. Ça n'a rien à voir avec le cœur, tout ça, non ?

Quand il a perdu Julia, il ne ressent rien : "Je suis dans un état étrange. Je sais que j'ai subi un choc, un choc terrible. Je sais que je vais être très malheureux, que ça va être très difficile de reprendre goût à la vie, mais là, au moment où je te parle, ben, je suis entre deux états, c'est-à-dire que j'ai subi le choc, mais je suis pas encore malheureux. Ça va venir, c'est sûr, je ne me fais pas de souci, mais c'est pas encore venu. Ça tarde, ça se fait attendre. C'est un peu comme si je me retrouvais à la frontière de deux pays, dans une zone neutre, une grande zone neutre." Une grande zone neutre, magnifique description de l'anesthésie émotionnelle d'un 9 peu intégré.

Identification avancée : David est un 9 α de sous-type sexuel ("Union").

Changement d'adresse : AnneAnne (Frédérique Bel) : ?

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une analyse détaillée de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Changement d'adresse : JuliaJulia (Fanny Valette) : ?

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une analyse détaillée de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Changement d'adresse : JulienJulien (Dany Brillant) : ?

Les étudiants de l'Institut Français de l'Ennéagramme® peuvent accéder à une analyse détaillée de ce personnage.

[Inscription][Mot de passe oublié]

Retour à la
description du film