Se réapproprier ses projections
May Bast , Ph.D. (Traduction par Fabien Chabreuil)

Si vous avez essayé d'ignorer les automatismes comportementaux que vous voulez arrêter, ou si vous avez lutté contre eux, alors oubliez tout ce que vous pensiez savoir à propos du changement. Sans même le réaliser, vous avez donné de l'énergie à ces automatismes, vous leur avez servi en un savoureux banquet toute l'attention que vous avez consacré à ne pas vouloir être la personne que vous ne voulez pas être. Le premier principe du changement durable est d'embrasser son ennemi. Ce n'est pas une notion passive d'abandon, mais plutôt la capacité de laisser se manifester les parties de vous-même que vous essayez de vous cacher. Quand ces aspects se manifestent en pleine lumière, ils cessent de piloter inconsciemment votre vie.

La projection est un des nombreux moyens permettant de préserver un modèle du monde et les schémas comportementaux qui l'accompagnent. Mécanisme de défense que nous utilisons tous de temps en temps, la projection consiste à nier certaines de vos propres caractéristiques, et à les attribuer à une autre personne, comme si votre inconscient était un projecteur de cinéma et que l'autre personne était l'écran.

D'une certaine manière, vous créez votre monde en vous appuyant sur le sens que vous lui donnez. Il y a un flux constant d'informations neutres, mais vous sélectionnez dans ce flux les perceptions qui renforcent votre image de vous, même quand ces perceptions vous maintiennent dans les mêmes ornières. Identifier vos projections, les tester et les admettre sont des moyens importants d'être plus conscient et de changer votre modèle du monde de manière significative.

Si vous vous surprenez à réagir de manière étonnamment forte envers quelqu'un, c'est un bon indice du fait que vous êtes en train de projeter. Il peut y avoir des projections positives, mais plus souvent vous découvrirez des réactions négatives. Peut-être dîtes-vous : "Je ne peux pas supporter Rick. C'est un tel m'as-tu-vu !" Il y a sans doute une part de vérité dans cette phrase : Rick cherche peut-être souvent à être le centre de l'attention. Mais la force de votre réaction suggère que vous niez être parfois vous aussi un "m'as-tu-vu", ou que vous réprimez le désir d'être plus souvent au centre de l'attention. "Si ce n'est pas bon pour moi, ce n'est pas bon pour quelqu'un d'autre."

John et Joyce Weir, du Percept Institute, enseignent un processus permettant de faire remonter à la surface de tels mécanismes inconscients.

Prenez la responsabilité de vos projections en les intériorisant au moyen du langage. Commencez par vous dire celles-ci à vous-même à titre d'essai :

  • Au lieu de "Cela me donne des migraines quand mon patron me rend dingue", dites "Je me donne des migraines quand je me rends dingue à propos de ce que dit mon patron."
  • Au lieu de "On ne peut pas faire confiance à Sally", dites "Il y a une partie de moi qui ressemble à Sally, et je choisis de ne pas lui faire confiance."
  • Au lieu de "Je ne peux pas supporter Rick. C'est un tel m'as-tu-vu !", dites "Je ne peux pas supporter le Rick en moi qui est un m'as-tu-vu."

Une fois que vous aurez commencé ce processus d'accès à des aspects inconnus de vous-même, vous serez surpris de la quantité d'informations qui commenceront à se révéler spontanément.

Entraînement

  1. Pensez à une ou deux personnes qui ont déclenché en vous de fortes réactions négatives, et écrivez leurs caractéristiques principales. Pour chacune des caractéristiques que vous n'aimez pas, complétez la phrase suivante et dites-la à vous-même pour vérifier qu'elle convient : "Je n'aime pas le (nom de la personne) en moi qui _________________________"
  2. Au cours de la semaine, observez en vous la manifestation de ces caractéristiques qui vous déplaisent. Soyez honnête. Rappelez-vous d'observer vos schémas, de les accepter et d'apprendre d'eux.

__________

Mary R. Bast, Ph.D. a 25 ans d'expérience en tant que coach personnel et professionnel. Elle a coécrit avec Clarence Thomson "Out of the Box : Coaching with the Enneagram". Cet article est extrait de son nouvel ouvrage "Out of the Box Self-Coaching Workbook", disponible au format PDF avec des mises à jour gratuites sur son site : www.breakoutofthebox.com.