Ego et essence

Nous nous manifestons dans le monde de nombreuses manières bien distinctes, par des comportements, la formulation d'idées et l'expression d'émotions. Toutes ces manifestations constituent notre caractère et celui-ci change et évolue, en fonction des contextes, des événements marquants de notre vie ou tout simplement du temps qui passe.

Mais derrière les manifestations variables de notre caractère, le fait d'avoir un centre préféré et de l'utiliser dans une certaine direction (intérieur, extérieur ou les deux) reste constant. Le déséquilibre ainsi créé demeure et caractérise ce que l'Ennéagramme nomme notre ego (ou fausse personnalité). L'ego se manifeste principalement par un mécanisme d'évitement appelé la compulsion du type. Voici ce que les neuf types de l'Ennéagramme cherchent à éviter à tout prix :

Compulsions

Cachée par le masque du caractère, par le déséquilibre et la souffrance de notre ego, notre essence (ou vraie personnalité) représente notre possibilité d'utiliser de manière équilibrée nos trois centres et d'exprimer notre énergie personnelle sous sa forme la plus vraie et la plus noble. Notre essence contient virtuellement les neuf énergies de base de l'Ennéagramme.

Caractère, ego et essence

Une conséquence fondamentale de ce modèle est qu'on trouve dans chaque type de l'Ennéagramme des gens peu recommandables et d'autres parfaitement accomplis. C'est d'ailleurs une des forces et une des particularités de l'Ennéagramme que le même modèle permettent de décrire des personnalités du niveau le plus psychotique au niveau le plus sain.

 

Page précédente :
Utilisation du centre préféré
Retour à
Qu'est-ce que l'Ennéagramme ?
Page suivante :
Les neuf types de l'Ennéagramme